Viernes, 20 de Septiembre de 2019
Radio Cadena Agramonte
Miércoles, 05 de Enero de 2011 - 23:52:11 | 425 | |

Les Vénézuéliens sont dans l’expectative de l’installation du nouveau parlement

En este artículo: Venezuela, Assemblée Nationale, Hugo Chávez, Parti Patrie pour Tous, capitalisme



Caracas, Venezuela, 5 jan.— L’installation de l’Assemblée Nationale a créé de l’expectative chez les Vénézuéliens car la période législative promet de marquer une nouvelle étape.

Le président Hugo Chávez lui-même a pronostiqué récemment que l’Assemblée Nationale serait l’un des théâtres les plus importants de la bataille politique en 2011.

Le vice président Elías Jaua, a indiqué qu’il y aura une grande croisade entre les députés du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), qui sont majoritaires et les plus réactionnaires de l’oligarchie vénézuélienne.

Elías Jaua a signalé qu’une des missions les plus importantes des élus est de faire sentir au peuple qu’il participe à la lutte contre les maux installés durant des décennies par le capitalisme.

A ce sujet, Fernando Soto Rojas, candidat du PSUV à la présidence du parlement, a mis l’accent sur l’un des grands défis de la nouvelle période qui consiste à consolider le projet « du peuple législateur et du parlementarisme social de la rue ». Un autre est d’aller vers la démocratisation des différents pouvoirs publics de la nation.

Fernando Soto Rojas a souligné que les portes de l’Assemblée Nationale sont ouvertes à l’opposition vénézuélienne qui pourra participer activement aux débats et occuper des responsabilités importantes dans les commissions de travail.

Le futur parlement sera formé par 98 députés de l’alliance révolutionnaire du PSUV et du Parti Communiste; 65 de la Table de l’Unité Démocratique et 2 du Parti Patrie pour Tous, tous deux d’opposition.

Le retour de l’opposition au Parlement se produit après 5 ans d’absence car elle avait renoncé aux parlementaires de 2005, dans une tentative infructueuse pour rendre illégitime la Révolution Bolivarienne.

Alors que les socialistes cherchent à renforcer le pouvoir populaire et à garantir le bien-être collectif, la droite nationale tente de faire avorter des projets de bénéfice public comme cela est arrivé au cours des sessions extraordinaires de l’Assemblée Nationale pour approuver une vingtaine de lois.

L’opposition “ s’oppose parce qu’elle ne croit pas au Pouvoir Populaire, et nous autres, nous luttons pour transférer le pouvoir au peuple qui est l’essence même de ce processus révolutionnaire et en lequel nous croyons fermement » a déclaré le député du PSUV. (RHC).

Comentar

Enviar comentario
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los que incumplan con las normas de este sitio.
Archivo de noticias


Septiembre 2019
DoLuMaMiJuViSa
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     


Radio Cadena Agramonte | Noticias de Camagüey, Cuba y el Mundo | © 2015, Camagüey, Cuba.