Martes, 17 de Septiembre de 2019
Radio Cadena Agramonte
Lunes, 24 de Enero de 2011 - 20:06:41 | 395 | |

La juge interdit de parler d’attentats à Fidel Castro au procès contre Posada Carriles

En este artículo: terroriste, Luis Posada Carriles, Fidel Castro, Kathleen Cardone, attentats, leader, Révolution Cubaine



El Paso, Texas, 24 jan.– Kathleen Cardone, la juge chargée du procès contre le terroriste Luis Posada Carriles a réaffirmé que les procureurs ne peuvent pas mentionner le fait que l’accusé a refusé de répondre à des questions sur son « intention de réaliser des attentats » contre le leader de la Révolution Cubaine, Fidel Castro.

Le terroriste Posada Carriles est jugé actuellement à El Paso, au Texas uniquement pour avoir menti aux autorités étasuniennes d’immigration au sujet de son entrée illégale dans ce pays en 2005. Il a pourtant à son actif toute une kyrielle de crimes dont la destruction en plein vol d’un avion cubain de passagers en 1976. Les 73 personnes qui se trouvaient à bord ont été tuées. Il est en plus, le cerveau de la vague de plasticages qui a visé plusieurs installations touristiques de La Havane en 1997 et qui a tué le jeune touriste italien Fabio Di Celmo.La décision de la juge a été prise sans la présence du jury au tribunal d’El Paso, au Texas et après que les procureurs eurent demandé l’annulation d’un verdict antérieur sur les extraits de l’interrogatoire de naturalisation de Posada Carriles au cours duquel il invoqué le 5e Amendement de la Constitution des Etats-Unis qui permet aux personnes de refuser de parler d’un sujet ou de témoigner si elles craignent que leur témoignage peut se retourner contre elles.

Posada Carriles a invoqué cet amendement pour ne pas répondre ni au sujet des plans d’attentats contre Fidel Castro ni au sujet de la vague de plasticages contre des installations touristiques cubaines en 1997.

Le procureur Jerome Teresinski a critiqué le fait que la défense de Posada Carriles ne rate pas l’occasion pour le présenter comme une victime au procès pour fraude, parjure, obstruction d’enquête et faux témoignage dans ses réponse pour essayer d’obtenir la nationalité étasunienne.

Pour sa part Maître Pertierra, avocat étasunien d’origine cubaine chargé de la demande d’extradition présentée par le Venezuela aux Etats-Unis pour le juger pour l’attentat contre l’avion cubain, a signalé qu’au cours des dernières audiences, le procureur Teresinski a mis à nu les tactiques qu’utilise la défense pour semer la confusion parmi les 12 membres du jury car la condamnation d’un accusé aux Etats-Unis, doit se faire à l’unanimité. (RHC).

Comentar

Enviar comentario
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los que incumplan con las normas de este sitio.
Archivo de noticias


Septiembre 2019
DoLuMaMiJuViSa
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     


Radio Cadena Agramonte | Noticias de Camagüey, Cuba y el Mundo | © 2015, Camagüey, Cuba.