Sábado, 14 de Diciembre de 2019
Radio Cadena Agramonte
Miércoles, 17 de Marzo de 2010 - 21:26:02 | 768 | |

A Genève, Cuba dénonce l’hypocrisie de la rhétorique occidentale

En este artículo: Gerardo Hernández, Ramón Labañino, Antonio Guerrero, Fernando González, René González, CDH)



La Havane, 16 mars  (AIN)  -  Cuba a aujourd’hui qualifié d’hypocrite la rhétorique des pays occidentaux demandant au Conseil des Droits Humains (CDH) des Nations Unies de porter son attention uniquement sur les situations de pays du sud, démontrant ainsi leurs prétentions hégémoniques et leur intolérance idéologique.

 

Prensa Latina nous informe depuis Genève que lors d’une intervention devant le CDH, au cours de sa treizième période de session, le représentant permanent cubain dans cette ville suisse, Rodolfo Reyes, a considéré que ce type d’exercice constituait « une tactique de distraction bien connue ».

C’est « dans le but de cacher et de garantir l’impunité des violations massives et flagrantes de droits humains  perpétuées contre leur propre peuple et contre toute l’humanité » qu’ils ont recours à ces méthodes, a expliqué le diplomate qui a ajouté que « les scénarios inventés et l’illégitime rôle de ‘gardiens’ des droits humains qu’ils prétendent jouer ne les exonère pas de leur responsabilité dans les actes les plus graves qui ont été commis contre la dignité humaine et les libertés fondamentales ».

L’ambassadeur cubain a rappelé que les pays occidentaux qui demandent avec insistance que soient menés les débats selon leurs points de vue « sont les auteurs et les privilégiés de l’ordre économique international actuel à niveau mondial, et qu’ils sont complices et bénéficiaires de l’esclavage, du colonialisme et du néocolonialisme qui a condamné le Sud au sous-développement.

Reyes a demandé qui assumera la responsabilité des « brutalités et des ignominies commises à Abu  Graïb, à Bagram, à Guantanamo et dans les autres centres de torture et de mort ». Il a également mentionné les vols secrets de la CIA et les prisons clandestines.

Il s’est adressé à l’Europe en forme générale, mais il a signalé plus précisément la Suède, les Pays Bas, la République Tchèque, la Belgique et l’Espagne au sujet de l’impunité dont jouissent les autorités responsables de ces faits.

A la fin de son intervention,  le délégué cubain a posé des questions sur la date de la fermeture du centre de détention de Guantanamo et les réparations données aux centaines de milliers de victimes d’une lutte contre le terrorisme sélective et à deux vitesses.

Il a également posé la question de la responsabilité de ceux qui détruisent l’équilibre écologique et qui favorisent l’accélération du réchauffement climatique, les mauvais traitements contre les immigrés aux États-Unis et dans l’Union Européenne, et la manipulation de la liberté d’expression et d’association.

 

Ascention de deux sommets équatoriens en manifestation de solidarité avec les Cinq

La Havane, 16 mars  (AIN)  -  Des membres de la Coordination Juvénile Équatorienne d’Amitié et de Solidarité avec Cuba vont réaliser l’ascension des sommets enneigés des volcans Cayambe et Chimborazo pour demander au gouvernement nord-américain qu’il libère les cinq antiterroristes cubains emprisonnés dans ce pays.

Trois jeunes du mouvement social « Culture rebelle »ont également fait savoir à l’ambassadeur cubain à Quito, Benigno Perez, leur décision de se joindre, par   cette expédition, à la série d’activités en faveur de la libération de  Gerardo Hernández, Ramón Labañino, Antonio Guerrero, Fernando González et René González.

Comentar

Enviar comentario
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los que incumplan con las normas de este sitio.

Radio Cadena Agramonte | Noticias de Camagüey, Cuba y el Mundo | © 2019, Camagüey, Cuba.