Radio Cadena Agramonte
Mercredi, le 19 Septembre 2018
Lundi, le 05 Mars 2018 - 15:51:53

Accusation de simulacre d´usage de produits chimiques de la part des terroristes en Syrie



Damas, 5 mars.- Le Ministère de la Défense de ce pays arabe a dénoncé le fait que « des organisations terroristes dans la Ghouta Orientale, proche de la capitale, préparent un simulacre pour imputer à l´Armée syrienne un prétendu usage d´armes chimiques dans cette zone ».

Dans un document diffusé, l´organisme gouvernemental a prévenu que des « organisations extrémistes comme Hayat Tahrir El Cham, Failak Rahman et Ahrar el Sham montent un spectacle pour imputer aux troupes syriennes l´utilisation de substances toxiques interdites ».

Après avoir précisé qu´il dispose d´informations confidentielles à ce sujet, le Ministère de la Défense a souligné que « les leaders de ces formations radicales ont reçu des instructions, de la part des États-Unis, du Royaume-Uni et d´autres États occidentaux, d´utiliser des substances toxiques près du front avec l´Armée syrienne ».

« De plus, ces pays ont demandé aux radicaux d´attaquer les civils pour accuser l´État syrien et son armée d´actes inhumains », est-il précisé dans la note.

Dans le communiqué, l´institution militaire réaffirme que l´Armée syrienne n´a pas d´armes chimiques, n´en a jamais utilisé et ne le fera pas ».

Par ailleurs, des organismes humanitaires ont aujourd´hui informé que des bombardements de la Coalition Internationale, dirigée par les États-Unis, contre des communautés de la province de Hasakeh, ont provoqué la mort de 30 civils, dont des femmes et des enfants.

Les sources ont précisé que plusieurs des victimes se trouvaient sur un marché, de la localité d´Al-dashisha Abu Hamda, contre lequel les appareils de guerre de l´Occident ont lancé des dispositifs explosifs. (Prensa Latina)