Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 19 Octobre 2018
Jeudi, le 02 Aot 2018 - 18:49:18

Cuba est l’un des pays les plus affectés par les éclairs



Havane, 2 août.- En raison de la grande activité électrique caractéristique des orages de notre pays, Cuba fait partie des pays les plus affectés au monde par les éclairs, a déclaré Manuel Iturralde, le président de la Société Cubaine de Géologie.

Ces décharges électriques, connues aussi sous le nom de foudre, sont liées aux forts orages locaux qui peuvent s'accompagner de précipitations intenses, de chutes de grêle, de tornades, de trombes marines ou de rafales de vent destructrices; mais elles peuvent également se produire de manière isolée et  pendant des journées claires.

Iturralde explique que les mois d’été sont les plus propices pour ce genre de phénomènes car ils s’associent à d’autres processus de convection produits par le grand réchauffement de l’air qui entrent en contact avec la surface terrestre.

« Le plus habituellement, les orages électriques durent d’une heure à une heure et demie. Ils se produisent entre 14:00 et 19:00 (heure locale) mais peuvent également avoir lieu à d’autres heures ou périodes selon l’avance ou le recul des ondes tropicales, les mouvements des fronts froids et des fronts chauds » explique ce climatologue.

Il a aussi rappelé qu’entre 1987 et 2011,la foudre a tué mille 522 personnes à Cuba, le plus grand nombre de victimes étant relevé au mois de septembre.

Le danger que représentent les décharges électriques est cependant potentiel tout au long de l’année et à tous les moments de la journée. Une simple combinaison de conditions atmosphériques adéquates avec une attitude imprudente suffit à causer un décès. C’est la cause majeure de morts dues à des phénomènes atmosphériques.

Cependant, toutes les personnes frappées par ces décharges électriques ne meurent pas mais le simple fait d’avoir été soumis à un courant d’une telle intensité et à une température de milliers de degrés est suffisant pour provoquer de sérieuses conséquences sur la santé humaine.

Il faut toujours agir de manière responsable lorsque l’on est confronté à la foudre. C’est un ennemi mortel pour l’homme, met en garde Iturralde. (Prensa Latina)