Radio Cadena Agramonte
Jeudi, le 17 Octobre 2019
Samedi, le 14 Septembre 2019 - 11:20:34

Venezuela : Juan Guaido fait l’objet d’une enquête pour liens avec des paramilitaires



Caracas, 14 sept.- Le Ministère Public vénézuélien a ouvert une enquête pénale contre le dirigeant de l’opposition Juan Guaidó pour de supposés liens avec la bande paramilitaire colombienne « Los Rastrojos », a aujourd´hui informé le procureur général Tarek William Saab.

Les enquêtes sont ouvertes après la diffusion par les autorités d’une série de photographies dans lesquelles plusieurs membres de ce groupe criminel posent avec le député de l’Assemblée Nationale (parlement inhabilité depuis 2016) reconnu par les États-Unis et leurs alliés comme président en charge du pays sud-américain.

Liés aux délits de trafic de drogue, meurtre, extorsion, ces individus, entre autres, auraient aidé Guaidó à se rendre en territoire colombien à la veille de la fausse opération d’aide humanitaire orchestrée par l’opposition vénézuélienne en février 2019, avec le soutien logistique et matériel de Washington et Bogotá.

« Los Rastrojos » sont une bande criminelle composée de dissidents des Autodefensas Unidas de Colombia (Autodéfenses Unies de Colombie, ancien groupe paramilitaire), démobilisées en 2006; ce groupe travaille avec des organisations de trafiquants de drogue en Colombie et avec le cartel de Sinaloa au Mexique, a précisé Saab.

Le procureur général a cité une information de la police de la ville colombienne de Cúcuta, qui a identifié les personnes photographiées aux côtés de Guaidó comme des leaders des Rastrojos nommés Alberto Lobo Quintero (alias Brother) et John Jairo Durán (alias Menor), et qui sont détenus par les propres autorités colombiennes depuis juin.

Il a signalé que les habitants de la frontière avaient dénoncé les criminels pour les avoir contraints à s’enfermer chez eux jusqu’à ce que Guaidó soit emmené dans le secteur d’Agua Clara en février dernier. (PL)