Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 15 Dcembre 2019
Lundi, le 16 Septembre 2019 - 17:43:46

Défendons le projet de pays que nous rêvons et que nous voulons construire



L’histoire nous dit que l’impérialisme ne cessera pas de s’immiscer dans les affaires intérieures des pays qui décident d’avoir leur destin et leur indépendance; il continue à utiliser les armes de bassesse, d'injustice, de chantage et les actions les plus viles pour bloquer leur développement économique et asphyxier les peuples du monde.

Cuba  n'est pas intimidée par telle agression et ingérence. La plus grande des Antilles a subi l'une des crises économiques les plus brutales des années 90 du siècle dernier, qui a entraîné des situations difficiles pour le pays et ses habitants, ainsi que l´intensification du blocus économique et commercial et financière par le gouvernement des États-Unis, lorsque des lois extraterritoriales telles que Helms-Burton sont entrées en vigueur.

C’est pourquoi tous les Cubains sont prêts à faire face, si nécessaire, à un autre moment pareil. Mais les temps ne sont pas les mêmes. Le président des Conseils d'État et des ministres, Miguel Díaz-Canel Bermúdez, a déclaré que «le peuple cubain est loin de retourner dans un contexte similaire», et il a raison.

Aujourd’hui, l’île dispose de solides stratégies de développement économique et social approuvées lors des deux derniers congrès du Parti communiste de Cuba, ainsi que de la conceptualisation du modèle économique et des bases de l’élaboration du plan national jusqu’en 2030, après le développement de la nation. .

Un exercice démocratique et social a été mené. Le pays a approuvé cette année une nouvelle Constitution de la République, à participation volontaire du peuple, de manière démocratique et révolutionnaire. En outre, les nouveaux postes du gouvernement seront élus en octobre,  selon cette constitution.

De son côté, Cuba collabore à plus de 500 projets commerciaux avec des entités étrangères, qui bénéficient du soutien de nombreux hommes d’affaires, qui se sont montrés disposés à poursuivre leurs projets actuels et futurs, même lorsque la loi Helms a été adoptée. La loi Helms-Burton cherche l'asphyxie économique et parie pour effrayer et décourager les investisseurs.

Compte tenu de la situation énergétique que connaît la nation cubaine aujourd’hui, nous louons la capacité, l’audace et l’intelligence de nos dirigeants politiques, en leur capacité de leadership, nous faisons pleinement confiance à ceux que nous soutenons dans tous les scénarios.

Il est temps de faire respecter nos principes révolutionnaires, nos convictions idéologiques, notre patriotisme, de ne jamais permettre à aucune puissance étrangère de détruire le projet du pays que nous rêvons et que nous voulons construire. (Photo: Fichier / Radio Rebelde)