Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 18 Octobre 2019
Mardi, le 17 Septembre 2019 - 16:20:25

L'Assemblée générale des Nations Unies réitère son rejet du blocus nord-américain



La Havane, 17 sept.- María Fernanda Espinosa, présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies, a souligné que cette organisation internationale a une position claire depuis des décennies contre le blocus imposé par les États-Unis à Cuba.

Fernanda Espinosa a déclaré que les sanctions unilatérales affectent réellement la sécurité et le droit au développement de tous les peuples, en réponse à une question de l’agence de nouvelles Prensa Latina sur le renforcement des mesures hostiles de Washington contre La Havane.

L'Organisation des Nations Unies a une position très claire sur cette question des sanctions, elle a ajouté, les sanctions sont une prérogative du Conseil de sécurité.

La mission permanente de Cuba auprès des Nations Unies a expliqué que le blocus des États-Unis contre l’Île apparaît comme le système de sanctions unilatérales le plus injuste, sévère et prolongé contre un pays.

Pendant près de 60 ans d'application du blocus, les préjudices accumulés s'élèvent à 138 mille 843, 4 millions de dollars.

Dès 1992, l'Assemblée générale des Nation Unies a approuvé 27 résolutions qui réclament au gouvernement américain de mettre fin, sans aucune condition, à sa politique de blocus contre Cuba. (ACN)