Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 18 Octobre 2019
Vendredi, le 20 Septembre 2019 - 16:53:08

Centre d´Études Environnementales installe des équipements modernes pour l'analyse des métaux lourds



La Havane, 22 sept.-  Le Laboratoire d'essais sur l'environnement (LEA) du Centre d'études environnementales de Cienfuegos (CEAC) a accru ses capacités d'analyse des métaux lourds dans l'environnement en  en mettant en service une équipe de Spectrophotométrie d'absorption atomique.

La société Analytik Jena (Allemagne) a installé le matériel dans le cadre du projet intitulé "Conservation et utilisation durable de la diversité biologique issue de l’approche intégrée des bassins versants et des zones côtières", a rapporté le Réseau de communicateurs nucléaires (RECNUC).

Il a également conclu la formation des techniciens de l'institution scientifique aux principes généraux et à l'application de la technique, pour son introduction dans l'analyse d'échantillons environnementaux, selon la même source.

Pour ces raisons, les capacités analytiques de la LEA pour la quantification des métaux lourds dans des échantillons environnementaux et alimentaires ont été renforcées, a déclaré le master Yoelvis Bolaños Álvarez, spécialiste du CEAC.

En outre, il est possible de compléter les techniques d'analyse des métaux dans son laboratoire, où l'analyse des traces peut déjà être effectuée dans les eaux usées naturelles, les sédiments marins et un impact significatif sur l'évaluation des contaminants alimentaires, a-t-il ajouté.

Des techniciens de la société Advanced Analytical System, qui représente Analytik Jena dans la région, ont participé à l'opération, ainsi que des spécialistes et des techniciens de la section des métaux traces et majoritaires de la LEA.

Une équipe d'experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a récemment achevé l'assemblage d'une nouvelle méthode d'analyse de l'eau de mer au Centre d'études environnementales de Cienfuegos.

Selon REDNUC, il s'agit essentiellement de l'installation de variables liées au système de carbonatation dans les eaux marines, selon REDNUC.

Il a ajouté que l'activité scientifique de l'AIEA avait été organisée et mise en pratique par Frédéric Gazeau, chercheur à l'Observatoire océanographique de Villefranche sur Mer, en France.

Du côté cubain, des chercheurs et des spécialistes du laboratoire d'essais environnementaux de la CEAC ont participé à l'étude de l'acidification des océans. (ACN)