Radio Cadena Agramonte
Jeudi, le 14 Novembre 2019
Vendredi, le 11 Octobre 2019 - 10:28:01

L'OMS met en garde contre le lien entre l'obésité et la consommation élevée de boissons gazeuses



Genève, 11 oct.- L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que l’augmentation de la consommation de boissons non alcoolisées et de boissons sucrées est associée au surpoids et à l’obésité chez les enfants.

Pour l’OMS, les enfants obèses ou en surpoids ont un risque accru de problèmes de santé graves, tels que diabète de type 2, hypertension artérielle, taux de triglycérides élevés, syndrome métabolique, asthme, maladies cardiovasculaires et autres problèmes respiratoires, troubles du sommeil et maladies du foie.

Ils peuvent également souffrir d'effets psychologiques, tels qu'une faible estime de soi, la dépression et l'isolement social, tandis que la grosseur chez l'enfant augmente également le risque d'obésité, de maladies non transmissibles, de décès prématuré et d'invalidité à l'âge adulte.

Ces conclusions sont basées sur des recherches européennes prospectives sur le cancer et la nutrition, qui ont montré que les personnes qui consomment de grandes quantités de boissons sucrées ont 26% plus de risque de développer un diabète et 20% de plus de développer un syndrome métabolique.

Ils ont également pris en compte des recherches menées entre 451 000 743 personnes des deux sexes de dix pays européens, qui ont montré qu'une consommation accrue de boissons non alcoolisées édulcorées avec du sucre ou artificiellement était associée à un risque accru de décès toutes causes confondues.

Il s'agit de la plus grande recherche menée à ce jour pour étudier le lien entre la consommation de soude et la mortalité. (PL) (Photo: Internet)