Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 15 Dcembre 2019
Mercredi, le 06 Novembre 2019 - 12:19:05

Du fond du cœur, un câlin à la première université créée par la Révolution cubaine



Camagüey, 6 nov.- Encore et encore, des jeunes gais et audacieux montent les escaliers, relient la nuit avec la journée et des livres quelque peu moqueurs, accueillent une autre journée d'étude à l'université de Camagüey Ignacio Agramonte Loynaz.

Encore et encore le séminaire, le travail que vous n'avez pas livré, le sujet qui donnait mal à la tête et l'enseignant exigeant. Cela répète une réalité qui, déjà vu, accompagne la vie de nombreux qui parient sur un rêve qui se termine au bout de cinq ans.

Et ainsi, le temps passe entre les sacrifices, les actions de la Fédération des étudiantes universitaires et les confidences sur une échelle qui garde, encore et encore, le secret de l’adieu, c’est la trace du passage à travers la maison Agramontina de hautes études.

Parce que l'Université ne comprend pas les races: elle s'habille de noir, de mulâtre, de paysanne et d'ouvrière; parce qu’en matière d’amour, un sentiment se dégage qu’en un jour de fête se multiplie aux couleurs de l’enseignement.

Sous ses dires, tant de garçons grandissent que, bien que le temps passe, il les reçoit avec le bonheur d'avoir contribué à leur vie et de faire partie des meilleures années d'un être qui, sans dire au revoir, remercie les joies, la complicité d'une institution qui donne le meilleur de son temps pour ses enfants. (Photos: Fichier)