Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 13 Dcembre 2019
Mardi, le 12 Novembre 2019 - 16:03:46

Le ministre bolivien de la Défense démissionne avant les violentes répressions des forces de sécurité



La Paz, 12 nov.- Le ministre bolivien de la Défense, Javier Zavaleta, a présenté publiquement sa démission lundi, dans le cadre du coup d'État et des violentes répressions des forces de sécurité dans le pays sud-américain.

Au moment de présenter sa démission, par le biais des réseaux sociaux, l'ancien responsable a précisé que sa volonté et celle du capitaine général des forces armées étaient «toujours de préserver l'institutionnalité» de l'agence au service de la population.

Zavaleta a déclaré que "les balles ne sont ni la réponse ni la solution à un problème" et que tant qu'il était aux commandes, le recours à la force militaire contre la population n'a jamais été ordonné.

«Nous n’avons jamais donné l’ordre à nos soldats et à nos marins d’utiliser une arme contre leur peuple et nous ne le donnerons jamais. L’État que nous construisons est une Bolivie dans laquelle un militaire doit faire face à la défense de son pays aux côtés de son peuple et jamais contre lui », a déclaré Zavaleta.

Enfin, l’ancien ministre s’est adressé à celui qui a dénoncé une fraude électorale présumée et ancien candidat de l’opposition à la présidentielle de l’alliance politique du citoyen citoyen, Carlos Mesa, affirmant qu ’" un problème politique n’est pas résolu en renforçant le calibre de la répression ". (Texte et photo: Telesur)