Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 23 Fvrier 2020
Mardi, le 07 Janvier 2020 - 11:08:51

Les États-Unis réitèrent l´agressivité contre le Venezuela et son président légitime



Washington, 7 jan. - L'administration du président étasunien, Donald Trump, a réitéré son agressivité envers le gouvernement du président vénézuélien, Nicolás Maduro.

Depuis janvier de l'année dernière, Washington reconnaît en tant que souverain par intérim  Juan Guaidó, qui a ensuite assumé la propriété de l'Assemblée nationale vénézuélienne, le Parlement d'outrage.

Ce dimanche, le nouveau conseil d'administration de cette entité a prêté serment, avec Luis Parra, du parti Primero Justicia, en tant que président de la nouvelle législature 2020-2021, qui a convoqué la première session d'aujourd'hui.

Après sa prestation de serment, Parra a dénoncé les obstacles imposés par Guaido pour mener à bien les élections en n'atteignant pas les voix nécessaires pour obtenir son mandat.

De plus, le gouvernement américain a soutenu une tentative de coup d'État contre Maduro fin avril dernier, réélu en mai 2018 avec 68% des voix, et impose une guerre économique subie par le peuple vénézuélien.

Ce lundi lors d'une conférence de presse, l'envoyé spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré que son pays évaluait davantage de sanctions contre la nation sud-américaine.

Il a également assuré que Washington augmentera l'aide économique, de 400 millions de dollars approuvée par le Congrès, et le diplomate à l'opposition dirigée par Guaido.

Selon Abrams, Washington fera davantage pour soutenir la direction légitime de l'Assemblée nationale et les efforts du peuple, en intensifiant les pressions contre les dirigeants et les alliés à l'intérieur et à l'extérieur du Venezuela. (Texte et photo: PL)