Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 23 Fvrier 2020
Jeudi, le 09 Janvier 2020 - 11:26:20

Sommet de la CELAC: le ministre cubain des Affaires étrangères convoque à revitaliser l'intégration régionale



Mexico, 9 jan. - La délégation cubaine au Sommet de la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC), qui s'est réuni ce mercredi dans cette capitale, a préconisé une période d'espoir d'unité dans la diversité.

Présidée par le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla, la représentation de la plus grande des Antilles a appelé la CELAC à revitaliser les échanges entre les pays membres pour consolider l'intégration.

Basé au Mexico, le chef de la Diplomatie cubaine a assisté au forum des ministres des Affaires étrangères et des personnalités gouvernementales, et a souligné la nécessité de soutenir la présidence pro tempore que le Mexique exercera dans ce  2020.

"Nous réaffirmons notre engagement envers la direction mexicaine au premier plan de ce mécanisme d'accord politique et du processus d'intégration latino-américaine et caribéenne", a-t-il déclaré dans son compte Twitter.

Dans le même réseau social, il a publié plusieurs tweets de réunions bilatérales avec le vice-président du Venezuela, Jorge Rodríguez; les ministres des affaires étrangères du Panama, Alejandro Ferrer López; du Nicaragua, Denis Moncada et du Pérou, Gustavo Meza-Cuadra. Également avec le ministre des Affaires étrangères, du Commerce international et du Culte de la République argentine, Felipe Sola.

Avec tous, il a défendu la position de consolider les liens, d'activer les échanges dans les domaines d'intérêt commun et d'identifier les potentialités pour le développement des relations économiques entre les nations.

Sur le plan accessoire, le vice-ministre cubain des Affaires étrangères, Anayansi Rodríguez, coordinateur national de la CELAC, s'est également entretenu avec Efraín Guadarrama, directeur général des organisations et mécanismes régionaux du Mexique, également accompagné de Pedro Núñez Mosquera, ambassadeur de Cuba auprès du territoire mexicain.

Cette rencontre a lieu devant une situation internationale complexe, avec des menaces de guerre au Moyen-Orient, des protestations en Amérique latine contre les mesures néolibérales mises en œuvre par les gouvernements laquais de l'impérialisme américain, et une crise écologique avec des catastrophes naturelles jamais vues auparavant. (Tiré de www.granma.cu) (Photo: PL)