Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 23 Fvrier 2020
Samedi, le 11 Janvier 2020 - 10:33:14

Des voix s’élèvent aux Etats-Unis contre la politique anti-cubaine de l’administration Trump



La Havane, 11 jan.- Kathy Castor, élue démocrate au Congrès des Etats-Unis a dénoncé les dommages que cause aussi bien aux familles cubaines que nord-américaines la politique de l’administration Trump à l’égard de Cuba.

Peu après l’annonce de nouvelles restrictions des vols sur notre pays, Kathy Castor a réagi sur Twitter. «Qui se verra affecté par cela? Familles, mères, pères, sœurs, frères, fils, filles. L’administration Trump est en train de blesser la Floride et les familles cubano-américaines… de nouveau»

Mike Pompeo a en effet annoncé ce vendredi la suspension des vols charters publics entre les Etats-Unis et Cuba, à l’exception de l’aéroport international José Marti de La Havane.

En plus de cette mesure qui entrera en vigueur dans un délai de 60 jours, Mike Pompeo a annoncé la restriction du nombre de vols charters sur la capitale du pays.

Les vols commerciaux réguliers entre les Etats-Unis entre 9 aéroports de provinces cubaines sont suspendus depuis le 10 décembre dernier, une décision qui avait soulevé une vague de critiques.

De son côté, Ben Rodhes, ex-conseiller adjoint pour la sécurité nationale des Etats-Unis sous le mandat de Barack Obama, a signalé que la restriction des vols charters sur Cuba «nuira au peuple cubain et aux familles cubano-américaines et empêchera que les Étasuniens voyagent là où ils veulent de rendre».

La décision annoncée vendredi par le secrétaire d’État nord-américain à l’encontre de Cuba a également été critiquée par des journalistes dont Mary Murray, de la chaîne de télévision NBC News.

«Nous devrions œuvrer pour réconcilier la famille cubaine non pour maintenir les familles séparées » a-t-elle souligné sur Twitter.

De son côté, José Ramón Cabañas, ambassadeur de Cuba aux Etats-Unis a tweeté : «Les Etats-Unis restreignent davantage les voyages aériens à Cuba. Le fait est que plus de visiteurs utiliseront les vols intérieurs de la compagnie aérienne Cubana ou d’autres compagnies de l’île pour le transport local »

D’après le diplomate, le grand but de cette mesure est de limiter le nombre de personnes qui voient de leurs propres yeux la réalité de la plus grande des Antilles. (RHC)