Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 23 Fvrier 2020
Samedi, le 18 Janvier 2020 - 11:46:45

Le Royaume-Uni ne déportera pas les citoyens de l'UE après le Brexit



Londres, 18 jan.- Le gouvernement britannique a déclaré qu'il n'y aura pas de déportation automatique des citoyens de l'Union européenne (UE) qui ne seront pas enregistrés au Royaume-Uni après le Brexit.

Comme rappelé vendredi, le ministre de l'Intérieur Brandon Lewis, dans des déclarations à la BBC, les résidents européens ont jusqu'en juin 2021 pour adhérer au projet de règlement conçu par les autorités britanniques.

Le fonctionnaire a toutefois précisé que ceux qui ne respectent pas cette exigence ne seront pas expulsés immédiatement, mais auront la possibilité de présenter une demande.

Fin juin 2021, les personnes qui ne se sont pas inscrites pour une raison valable peuvent le faire, et nous examinerons leurs cas et leur accorderons le statut, a-t-il déclaré.

Le coordinateur du Brexit au Parlement européen, Guy Verhofstadt, a également confirmé les garanties offertes par le gouvernement britannique.

Il n'y aura pas d'expulsions automatiques, a déclaré le responsable européen à BBC Radio 4.Selon les données officielles, plus de 2 millions 700 000 citoyens de l'UE se sont inscrits à ce jour dans le système de règlement conçu par le Royaume-Uni pour l'après-Brexit, et seulement six ont été rejetés pour avoir un casier judiciaire grave ou continué.

Le Royaume-Uni quittera le bloc européen le 31 janvier et à partir de cette date, il y aura une période de transition de 11 mois pour que les deux parties établissent les conditions de leur nouvelle relation.

Bien que le Premier ministre britannique, le conservateur Boris Johnson, espère parvenir à un accord de libre-échange avant le 31 décembre, l'UE n'est pas aussi optimiste, car il pense qu'il y a trop peu de temps et trop de questions à régler après 47 années d'alliance. (PL) (Photo: Internet)