Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 29 Fvrier 2020
Mardi, le 21 Janvier 2020 - 11:09:02

Alarme en Asie concernant le nombre croissant de personnes touchées par une épidémie de pneumonie originaire de Chine



Séoul, 21 jan.- Plusieurs pays d'Asie renforcent aujourd'hui la prévention et le contrôle épidémiologique face à la confirmation d'un nombre croissant sur le continent de patients atteints de l'épidémie de pneumonie en provenance de Chine, avec six morts.

La Corée du Sud a étendu la surveillance de ses aéroports internationaux à Incheon et Cheongju pour vérifier la santé des passagers, en tant que touriste chinois avec le coronavirus maléfique testé positif sur son territoire hier.

La femme est en quarantaine, reste stable et aucune de ses 44 personnes à proximité ne présente de symptômes de pneumonie.Au Japon, également avec un cas confirmé, le Premier ministre Shinzo Abe a discuté de la question avec son cabinet aujourd'hui et déterminé à déployer du matériel spécialisé dans les zones à haut risque pour empêcher le pathogène de pénétrer dans le sol japonais.

Le gouvernement a activé un mécanisme accéléré permettant à l'Institut national des maladies infectieuses de recevoir et d'analyser les échantillons suspects et de suivre immédiatement les contacts les plus étroits des malades.

En outre, il établira une coordination avec les autres pays et entités concernés et collectera des données auprès de l'Organisation mondiale de la santé afin de tenir le public informé.

La Thaïlande a imposé la numérisation obligatoire dans ses aéroports de Bangkok, Chiang Mai, Phuket et Krabi à ceux qui arrivent du géant asiatique après que deux visiteurs ont été infectés la semaine dernière.

Ce pays se prépare à recevoir près de 1 300 voyageurs par jour de la ville chinoise de Wuhan, à l'origine de l'épidémie, dès cette semaine. De même, le Vietnam et l'Australie procèdent à des contrôles de santé stricts à leurs postes frontières.

Mardi, la Chine a fait quatre morts et 226 infectés par l'épidémie de pneumonie, ce qui les a forcés à procéder à des dispositions de portée nationale car elle a explosé à Wuhan et s'est propagée à d'autres endroits du pays.

Un rapport officiel a confirmé que tous les décès sont survenus dans la ville d'origine, capitale de la province centrale du Hubei, parmi les malades il y a un enfant et 15 agents de santé, dont l'un avec des symptômes sévères.

 Dans le reste du territoire, Pékin (nord) compte cinq cas, Guangdong (sud) 14, Zhejiang (est) cinq et un au Shanghai.

Hier soir, un expert chinois a confirmé que le contact de personne à personne est la voie de transmission de l'épidémie de pneumonie et que l'agent pathogène change quotidiennement. (RHC)