Radio Cadena Agramonte
Jeudi, le 02 Avril 2020
Jeudi, le 13 Fvrier 2020 - 11:07:32

L´ONU réaffirme son soutien à la solution des deux États au conflit en Palestine



Nations Unies, 13 fév.- Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a réaffirmé l’engagement de l’organisme multilatéral envers les efforts visant à trouver une solution à deux États au conflit en Palestine.

Intervenant au Conseil de Sécurité, le plus haut représentant de l’ONU a salué la présence du président palestinien Mahmoud Abbas à la séance consacrée au plan de paix controversé pour le Moyen-Orient du président étasunien Donald Trump.

L’ONU continuera de soutenir les Palestiniens et les Israéliens afin de résoudre le conflit sur la base des résolutions pertinentes de l’ONU, du droit international et des accords bilatéraux, a-t-il déclaré.

Tout cela pour réaliser la vision de deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité à l’intérieur de frontières reconnues, sur la base des lignes d’avant 1967, a-t-il souligné.

Guterres s’est déclarée profondément préoccupée par la montée des tensions et de l’instabilité au Moyen-Orient.

Ce contexte instable ne fait que souligner la nécessité d’un règlement politique du conflit israélo-palestinien, qui dure depuis trop longtemps et qui est crucial pour une paix durable au Moyen-Orient, a déclaré le diplomate portugais.

Pour le secrétaire général de l’ONU, il doit s´agir d’un moment de dialogue, de réconciliation et de raison.

J’exhorte les dirigeants israéliens et palestiniens à faire preuve de la volonté nécessaire pour progresser vers l’objectif d’une paix juste et durable, que la communauté internationale doit soutenir, a-t-il manifesté.

Le coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a informé le Conseil de Sécurité des incidents violents qui se sont multipliés dans les jours qui ont suivi la présentation par Washington de sa proposition pour la Palestine fin janvier.

«C’est ce que l’on peut constater dans toute la Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est, et autour de Gaza», a-t-il précisé.

A ce sujet, il s’est déclaré alarmé par la forte probabilité d’une nouvelle escalade ou de provocations: tous doivent faire preuve de retenue et condamner clairement et sans équivoque la violence où qu’elle se produise.

Pour le président palestinien Mahmoud Abbas, le plan de Trump tente de légaliser ce qui est illégal : l’occupation israélienne en Palestine, la construction de colonies de peuplement et la confiscation et l’annexion de terres arabes.

L’Autorité Palestinienne est prête à entamer immédiatement des négociations avec Israël sous les auspices du Quatuor (composé des États-Unis, de la Russie, de l’ONU et de l’Union Européenne) sur la base de résolutions internationales, a-t-il assuré au Conseil de Sécurité.

Cela est possible si Tel-Aviv montre un réel intérêt pour la paix, a-t-il souligné.

Les analystes soulignent que la mise en œuvre du projet nord-américain ferait échouer la solution des deux États, seule alternative possible selon les Nations Unies et les instances internationales. (RHC)