Radio Cadena Agramonte
Jeudi, le 02 Avril 2020
Mardi, le 18 Fvrier 2020 - 15:09:26

Confessions d'un jeune professeur d'art de Camagüey



Camagüey, 18 fév.- La première fois que j'ai vu César Wilson Verde, il portait le pull rouge qui l'identifie comme membre de la Brigade des instructeurs d'art José Martí.

Ses camarades de classe, aussi jeunes que lui, l'ont reconnu pour le travail qu'il a accompli au lycée Silverio Blanco Basic, dans le quartier Julio Antonio Mella de la ville de Camagüey, depuis 2013.

Ensuite, je me souviens de sa performance lors de la cérémonie de remise du dixième Concours Ortelio Hernández García; et oui, ce devrait être lui qui a partagé avec les camagüeyanos le travail que le professeur d'art fait aujourd'hui dans les centres éducatifs.

«Le travail dans les écoles est très beau, dit César, car son objectif est d'élever le niveau culturel des élèves à travers les ateliers interdisciplinaires de l'enseignement primaire tandis qu'à l'école secondaire de base, le sujet de l'éducation artistique est enseigné.»

Il ajoute que dans le «Silverio Blanco», il a un projet humoristique pour rapprocher ses élèves des attraits du théâtre. Il commente également qu'ils participent aux activités menées dans les maisons des grands-parents et dans le réseau des maisons de la Culture, où ils ont un espace chaque mois.

L'un des objectifs des instructeurs pour cette année est d'insérer la plupart des garçons dans le travail communautaire, qui est l'essence du développement artistique de la base, a déclaré Radio Cadena Agramonte Digital.

Un souhait qui, avec l'impulsion de César Wilson Verde et d'autres jeunes qui suivent l'exemple d'Olga Alonso González, puisse être réalisé avec un effort commun, axé sur la diffusion du bon art fabriqué à Camagüey. (Yusarys Benito Deliano / Radio Cadena Agramonte) (Photo: Dione Ramos)