Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 14 Aot 2020
Lundi, le 23 Mars 2020 - 11:36:52

Les organisateurs du Festival de Cannes valorisent célébrer la 73e édition en juin



Paris, 23 mars - Sans la magie printanière de la Côte d'Azur, mais avec son attractivité intacte, la 73e édition du Festival de Cannes pourrait se tenir fin juin et début juillet.

La nouvelle date n'est qu'un projet, compte tenu des temps difficiles auxquels l'humanité est confrontée face au fléau du coronavirus SARS-Cov-2, qui a déjà forcé l'annulation d'événements emblématiques en France, tels que les salons du livre et du tourisme, et le le report d'autres, dont le grand chelem de tennis de Roland Garros.

Initialement prévu du 12 au 23 mai dans la ville baignée par la Côte Bleu, le festival du film le plus médiatique de tous - au point que pour certains seulement le lieu dans l'intérêt des Jeux Olympiques - il risque en fait de ne même pas avoir lieu, face à une pandémie qui, selon les experts, ne fait que commencer en Europe.

Selon les organisateurs, ils envisagent diverses hypothèses afin de ne pas priver les cinéphiles de l'événement et des attentes entourant la Palme d'Or, le glamour de la marche sur le célèbre tapis rouge et la montée des 24 marches de gloire.

« La principale option envisagée est un simple report jusqu'à fin juin et début juillet », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Cependant, ils ont précisé que « tout dépendra de l'évolution du panorama de la santé français et international, que nous continuons à coordonner avec l'État, le maire de Cannes, le conseil d'administration du Festival, les professionnels du cinéma et les partenaires ».

Pour le 16 avril, la divulgation des films sélectionnés pour concourir est indiquée, après les travaux du comité chargé de les choisir, sans qu'un changement ne soit signalé.

La 73e édition du Festival de Cannes a pour président du jury le réalisateur, scénariste, producteur et acteur américain Spike Lee, qui sera chargé de faire connaître le film gagnant.

L'année dernière, le prix a été décerné au long métrage sud-coréen Parasites, réalisé par Bong Joon-ho. (Texte et photo: PL)