Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 29 Mai 2020
Mardi, le 24 Mars 2020 - 11:58:49

Plus de 500 vénézuéliens bloqués aux États-Unis demandent le rapatriement



Caracas, 24 mars. - Plus de 500 Vénézuéliens bloqués aux États-Unis, à la suite de l'urgence humanitaire due à la pandémie de Covid-19, ont demandé à participer au processus de rapatriement organisé par le gouvernement bolivarien, a rapporté le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza.

A travers le réseau social Twitter, le chef des relations extérieures a souligné que l'exécutif vénézuélien procède aux procédures nécessaires devant les autorités de Washington pour garantir le retour en toute sécurité des compatriotes dans le pays sud-américain.

«En quelques heures seulement, 524 Vénézuéliens ont été enregistrés aux États-Unis. pour rejoindre le vol de retour. Nous avons fait des demandes au gouvernement américain. et nous attendons une réponse. C'est un vol direct, humanitaire et gratuit, comme tous ceux du Plan Vuelta a la Patria », a écrit le ministre sur Twitter.

Le ministère des Affaires étrangères du Venezuela a indiqué lundi dans un communiqué qu'il prenait des mesures pour soutenir ses compatriotes en situation d'urgence à l'extérieur du pays en raison de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

Le ministère des Affaires étrangères a précisé qu'il avait demandé aux autorités de Washington l'autorisation d'un vol spécial de la compagnie aérienne Conviasa, afin de rapatrier les citoyens vénézuéliens bloqués sur le territoire américain.

De même, l'exécutif bolivarien a activé un système d'enregistrement en ligne correspondant au processus du Plan Vuelta a la Patria Contingencia Covid-19, afin de collecter des données auprès de compatriotes qui doivent être rapatriés lorsqu'ils sont laissés dans une situation vulnérable.

«Je dis au gouvernement américain qu'il ne peut pas nous empêcher d'aller pour des raisons humanitaires, il doit lever les sanctions; les avions de Conviasa sont prêts à voyager dans n'importe quel endroit du monde où se trouvent des vénézuéliens », a souligné le président Nicolás Maduro dans de récentes déclarations aux médias.

En février dernier, l'administration américaine de Donald Trump a dicté une série de mesures coercitives contre le porte-drapeau du Venezuela, dans le cadre des actions de suffocation économique mises en œuvre afin de créer les conditions d'une épidémie sociale et d'un changement de régime dans la nation sud-américaine.  (Texte et photo: PL)