Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 29 Mai 2020
Jeudi, le 09 Avril 2020 - 11:17:43

Le président cubain appelle à agir de manière responsable pour arrêter le Covid-19



La Havane, 9 avril.- «Agir de manière responsable est la façon dont nous pouvons le plus contribuer à sauver des vies humaines», a insisté le président de la République, Miguel Díaz- Canel Bermúdez, lors de la réunion qui a évalué le comportement du nouveau coronavirus dans le pays ce mercredi. et dans lequel le Premier ministre, Manuel Marrero Cruz, a annoncé de nouvelles mesures visant à contenir l'avance de Covid-19 sur le territoire national.

Avec eux - a expliqué le Premier ministre - le but est d'augmenter l'isolement social, une manière d'agir qui constitue actuellement le principal médicament pour éviter la contagion par la maladie dans la population.

En ce sens, il a informé la décision de reporter, pour le moment, la collecte des services d'électricité, d'eau et de gaz, à l'exception de ceux qui peuvent être effectués par voie électronique, dont les bureaux des services de population sont fermés où le paiement de ces services est effectué.

Il a expliqué que la facturation mensuelle sera maintenue et avec les mêmes tarifs. Le report des paiements - assure-t-il - n'entraînera aucune pénalité ni réduction de prestations et, une fois redémarrés dans les différents bureaux, les personnes sont obligées de se rendre chez eux pour payer leur dû.

Associé à la consommation d'énergie électrique, il a appelé la population qui reste aujourd'hui dans les maisons à économiser le plus possible, puisque, logiquement, les taux de consommation ont augmenté de nos jours.

De même, il a expliqué que la perception des amendes est suspendue temporairement dans les bureaux qui lui ont été attribués, et dans le cas de ceux qui ont déjà été infligés, le délai d'expiration sera prolongé. L'obligation de payer est maintenue lorsque les bureaux rouvrent au public - a-t-il souligné - seulement que dans le scénario actuel, les majorations établies ne seront pas appliquées dans les cas où l'amende n'est pas payée dans la période légalement établie.

En outre, Marrero Cruz a insisté sur le fait que d'autres activités et services susceptibles d'être suspendus ou réduits continueront d'être identifiés, afin de promouvoir le plus grand isolement social possible.

De même, il a ratifié la mesure déjà annoncée d'éliminer la fourniture de services dans les restaurants et les cafétérias, dans laquelle seules la vente de plats à emporter et la livraison à domicile seront maintenues, à des heures limitées.

Associé à cela, il a précisé que dans ces unités, aucun type de boisson alcoolisée ne sera proposé, de sorte que tous les services des bars sont fermés. Par conséquent, ces boissons ne seront vendues qu'en magasin.

Au sujet de ces mesures et d'autres, fondamentalement liées aux restrictions sur les activités commerciales et de transport, le Premier ministre a déclaré que plus de détails seront fournis dans le programme télévisé de la table ronde ce jeudi.

Concernant les nouvelles décisions, le Président de la République a rappelé que d'autres mesures continuent d'être évaluées, tandis que les états d'opinion de la population continuent d'être analysés et les expériences de chacun des territoires sont évaluées afin de continuer à les socialiser.

En revanche, le chef de l'Etat a souligné que l'après-midi de ce mercredi même «nous avons eu l'occasion de retrouver tous les personnels scientifiques qui œuvrent pour soutenir la confrontation à la pandémie».

Il y a plusieurs projets qui donnent déjà des résultats - a-t-il dit - et d'autres qui progressent et ouvrent les perspectives d'une contribution très importante dans les semaines à venir pour tout ce qui a été fait.

À cet égard, il a expliqué que la modélisation du comportement de la pandémie a été consolidée au fur et à mesure que les données dans le pays ont avancé, et la comparaison et l'étude qui ont été faites de la situation des nations avec des caractéristiques similaires aux nôtres. .

Ces modèles donnent - a-t-il insisté - que nous approchons d'un moment où nous allons avoir une situation plus complexe, comme nous l'avons annoncé et expliqué clairement à la population.

Par conséquent, a-t-il souligné, nous devons continuer d'insister sur la nécessité d'agir de manière responsable. «Le comportement responsable de chacun de nous est aussi la manière dont nous pouvons mieux respecter le reste de nos compatriotes, le reste de nos concitoyens», at-il estimé.

Nous savons que la situation est difficile - a-t-il reconnu - et qu'elle exige des sacrifices personnels, des sacrifices familiaux et des sacrifices sur le plan social, mais ce sacrifice est précisément pour quelque chose d'aussi exaltant que de pouvoir sauver des vies humaines.

À son tour, le président a souligné l'importance et la détermination du diagnostic qui peut être posé à temps pour les personnes asymptomatiques ou celles qui ont déjà des symptômes, afin que cela nous permette d'agir immédiatement dans leur traitement et également sur le terrain des contacts qu'ils ont eus.

Et pour continuer à isoler les contacts et à séparer les chaînes de transmission de la maladie, il a souligné que «nous avons besoin de plus d'isolement social; nous n'avons pas encore atteint les niveaux dont nous avons besoin dans l'isolement social ».

A se référer à certains arrangements par lesquels les gens doivent aller à l' extérieur, en particulier que associée à certains achats, a insisté l'appel pour les personnes à agir de manière responsable et éviter d'en arriver à une situation qui ont plus tard à regretter, pour l'intensité dans laquelle cette maladie se manifeste à nous.

Face à ce scénario inévitable, il a déclaré qu'il était nécessaire, d'une part, de maintenir les normes d'isolement social et, d'autre part, de veiller à ce qu'un nombre minimum de membres de la famille descendent dans la rue. Dans le même temps, il a réitéré l'importance de continuer à consolider les mécanismes par lesquels les personnes vulnérables sont prises en charge de manière différenciée, ainsi que les personnes âgées que les familles dans une certaine situation.

Face au scénario complexe actuel - a-t-il souligné - de nombreuses personnes ont été forcées de s'isoler et de désespérer parce qu'elles veulent collaborer, parce qu'elles veulent être en première ligne de la pandémie. «Nous leur disons que la meilleure façon de collaborer en ces temps est de prendre soin de nous et de prendre soin de nous-mêmes en respectant les mesures de distanciation sociale que nous avons guidées», a-t-il souligné.

Il y a beaucoup d'histoires d'héroïsme ces jours-ci - a-t-il reconnu - et de nombreuses fois ceux qui les interprètent les voient comme un simple accomplissement de leur devoir, mais cette altruisme et dévouement, engagement, ne peuvent pas être obscurcis par l'attitude d'un groupe d'irresponsables et indiscipliné, ignorant les avertissements qui leur ont été adressés par les autorités et les efforts qui sont faits.

Irrecevable, il a considéré le fait que, dans des moments comme ceux-là, ces personnes sortent toujours sans avoir besoin de fréquenter les lieux publics et ont un comportement inapproprié dans ces lieux; jouer aux dominos ou faire d'autres types d'activités récréatives dans les rues; même faire la fête dans les lieux publics et consommer des boissons alcoolisées.

Il est temps - a-t-il dit - de ne pas admettre que les bus et les moyens de transport se remplissent de monde, que quelqu'un monte sur eux sans nasobuco ou viole les règles établies. Comme inadmissible, il a également apprécié qu'il existe encore des endroits où la recherche n'a pas atteint les gens au moins pour la première fois. Ce sont des questions que nous devons continuer à revoir et à perfectionner dans nos actions quotidiennes, at-il réfléchi.

En ce sens, il a appelé les forces de l'ordre interne à passer de la persuasion à une action rigoureuse contre ceux qui manifestent de manière indisciplinée et irresponsable.

Nous devons ratifier - a-t-il insisté - que nous continuerons à reconnaître et à applaudir ceux qui donnent tout pour vaincre l'épidémie, mais nous continuerons également à condamner et à critiquer les irresponsables.

Comme d'habitude lors de ces réunions, le ministre de la Santé publique, José Ángel Portal Miranda, a fait le point sur le comportement de la maladie dans le pays lorsque 28 jours se sont écoulés depuis la détection des premiers cas de Covid-19 sur le territoire national .

Lors de la réunion, au cours de laquelle le deuxième secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba, José Ramón Machado Ventura; le vice-président de la République, Salvador Valdés Mesa; et le vice-Premier ministre, Roberto Morales Ojeda, a pris connaissance des mesures qui ont été adoptées pour se conformer au plan de lutte contre le nouveau coronavirus dans les provinces de Sancti Spíritus et Cienfuegos. www.presidencia.gob.cu ) (Photo: Estudios Revolución )