Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 26 Septembre 2020
Jeudi, le 06 Aot 2020 - 11:14:35

Dans la patrie, brigade médicale cubaine qui a combattu le Covid-19 au Togo



La Havane, 6 août. - Manuel Marrero Cruz, Premier ministre de Cuba, a souligné le travail de solidarité de 11 membres de la brigade Henry Reeve arrivés dans cette capitale après avoir soutenu la République togolaise dans la gestion de la crise sanitaire actuelle causée par le Covid-19.

Dans le message de bienvenue virtuel, Marrero a souligné le travail considérable réalisé en seulement trois mois par le petit groupe de collaborateurs, qui a sauvé 146 vies et réalisé 2 767 attentions.

Le Dr Miguel Pérez Cruz, chef du contingent, a souligné le travail de prévention mené par la brigade lors de la visite des trois régions du pays à risque épidémiologique le plus élevé, où elle a échangé avec les chefs religieux, les maires et les chefs de communes.

L'une des raisons du succès de la mission réside dans la mise en œuvre de l'expérience cubaine ainsi que dans le travail des spécialistes togolais, a déclaré le médecin.

Destinés au centre hospitalier de Lomé-Comuna, la plus grande institution du Togo pour la prise en charge des patients positifs au Covid-19, ils ont effectué des procédures infirmières et des examens de laboratoire (entre les prélèvements PCR et les prélèvements sanguins) et ont également formé le personnel de ce centre. nation dans d’autres établissements de santé et centres d’isolement.

Au moment de leur départ, le contingent a reçu de nombreuses expressions d'appréciation de ce peuple d'Afrique subsaharienne et la reconnaissance du président du pays, Faure Gnassingbé, qui a assuré dans un message que la mission ouvrirait de nouvelles voies dans l'histoire des relations bilatérales de Cuba et Togo.

Lire aussi Le Président du Togo apprécie le travail de la brigade cubaine Henry Reeve dans son pays

Au total, 39 brigades de contingents Henry Reeve restent actives dans d'autres régions du monde, avec plus de 3 700 collaborateurs; près de la moitié font face quotidiennement à la maladie causée par le virus SRAS-CoV-2. (Texte et photos: ACN)