Radio Cadena Agramonte
Lundi, le 21 Septembre 2020
Mardi, le 11 Aot 2020 - 11:43:57

Le gouvernement libanais démissionne après des critiques pour les explosions du port de Beyrouth



Beyrouth, 11 août. - Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé la démission du gouvernement, qui a été critiqué pour la mauvaise gestion de marchandises dangereuses dans le port de Beyrouth, qui a conduit à la puissante explosion qui a causé plus 160 morts et de vastes ravages dans la région.

«Aujourd'hui, j'annonce la démission de ce gouvernement. Que Dieu protège le Liban», a-t-il déclaré dans un discours télévisé.

Diab a affirmé que l'explosion avait eu lieu à la suite d'une «corruption endémique».

Les politiciens «doivent avoir honte d'eux-mêmes car c'est leur corruption qui a conduit à ce désastre, qui était caché depuis 7 ans», a-t-il réitéré, ajoutant qu'il soutenait les demandes que les personnes responsables de «ce crime» soient traduites en justice. .

«Nous prenons du recul pour être ensemble avec le peuple, afin d'entreprendre avec lui le combat pour le changement. Nous voulons ouvrir la porte au sauvetage national, au sauvetage auquel les Libanais participeront», a-t-il réitéré.

Le Cabinet a été sous pression, après la mort de plus de 160 personnes et plus de 6000 blessés le 4 août après une puissante explosion de cargaison dangereuse stockée dans le port de la capitale. Des milliers de personnes se sont retrouvées sans abri.

Le week-end dernier, des manifestations massives ont eu lieu à Beyrouth pour une mauvaise gestion des matières explosives. Les manifestants ont pris d'assaut plusieurs ministères, jeté des pierres et bloqué une rue près du Parlement. Un incendie s'est déclaré dans la zone, tandis que des militants tentaient de s'introduire dans la zone. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. (Texte et photo: RT en espagnol)