Radio Cadena Agramonte
Mercredi, le 23 Septembre 2020
Mercredi, le 12 Aot 2020 - 11:35:24

Cuba termine cinq mois d'affrontement avec le Covid-19



La Havane, 12 août. - Cuba est arrivé ce mardi à cinq mois d'affrontement avec le Covid-19 avec une nouvelle flambée de la maladie, après avoir réussi à réduire presque au minimum les statistiques liées à la pandémie.

Au milieu de ce panorama difficile et accablant pour 185 pays, la plus Grande des Antilles signalent 531 cas actifs et admis dans ses hôpitaux, ce qui atteint le nombre de 3093 patients diagnostiqués avec le SRAS-CoV-2 depuis le 11 mars, comme indiqué lors de la réunion du Groupe de travail temporaire pour la prévention et le contrôle de l'épidémie, qui à cette occasion était dirigé, depuis le Palais de la Révolution, par le Premier ministre, Manuel Marrero Cruz.

En offrant chaque jour ses informations aux dirigeants du pays, le ministre de la Santé publique, José Ángel Portal Miranda, a expliqué que 4 111 personnes restent dans les établissements de soins pour le Covid-19, des données qui incluent qui sont dans les hôpitaux et les centres d'isolement des contacts et des suspects. Les taux d'incidence les plus élevés des 15 derniers jours, a-t-il dit, correspondent à Artemisa avec 127 cas, La Havane avec 298 et Villa Clara avec 18.

En ce qui concerne les personnes diagnostiquées à ce moment à Cuba avec le Covid-19, il a souligné que 98,8% ont une évolution clinique stable, et deux patients critiques et quatre patients graves sont signalés; les six sont également stables dans leur situation sanitaire délicate. Depuis le début de l'épidémie dans le pays, 2 472 patients ont été guéris.

Portal Miranda s'est penché sur les 10 événements de transmission locaux qui sont actifs et qui sont entièrement surveillés: trois dans la province d'Artemisa, plus précisément un dans le centre urbain de Bauta, le deuxième à Baracoa et le troisième dans l'Enterprise de Construction et montage de la zone spéciale de développement du Mariel; un dans la province de Villa Clara, appartenant à la municipalité de Camajuaní; et six à La Havane: trois situés dans la municipalité de La Habana del Este, un à La Lisa, un autre à Playa et le dernier à Marianao.

Précisément à partir de l'attention portée à ces événements dans la capitale, le gouverneur Reinaldo García Zapata a déclaré que tout l'univers attendu a été étudié par des tests PCR et que les résultats de certains cas et contacts liés à eux sont attendus, qui sont déjà dans des centres d'isolement. A partir de maintenant, estime-t-il, ces événements ne devraient pas être très contributeurs de cas en raison des analyses que nous avons faites.

García Zapata a précisé qu'au dernier jour, 39 personnes infectées par le virus ont été confirmées dans la ville, soit un total de 1699 depuis que le SRAS-CoV-2 a commencé à circuler sur le territoire. Plus précisément, sur les 55 cas qui n'ont toujours pas de source d'infection avérée, il a noté que des analyses approfondies sont en cours au Conseil de défense et que des équipes de travail ont été créées pour les enquêter.

À ce stade, et sur la base de divers avis recueillis auprès de la population de la capitale, le Premier ministre a demandé aux autorités de La Havane de continuer d'insister sur la qualité des enquêtes dans les communautés et sur la prise en charge des centres d'isolement.

Par conférence vidéo, le gouverneur d'Artemisa, Ricardo Concepción Rodríguez, a également signalé que l'événement ouvert dans le centre urbain de Bauta accumule 19 jours de quarantaine et celui de Baracoa, 13. Dans les deux, a-t-il assuré, la stabilité épidémiologique est maintenue. Les plus grands efforts sont maintenant concentrés dans la société de construction et d'assemblage de la zone spéciale de développement du Mariel.

La situation la plus complexe, a-t-il dit, nous sommes confrontés dans les 18 centres d'isolement que nous avons dû préparer. Là, 902 personnes sont soignées, car tous les contacts et suspects du Mariel ont été isolés, a-t-il dit.

De même, on a appris sur la situation de Pinar del Río que, avec neuf cas confirmés, dont huit voyageurs et un indigène, renforce les mesures sanitaires et le contrôle en trois points permis dans les lieux d'accès à la province. Compte tenu du contexte épidémiologique de la partie occidentale du pays, l'usage obligatoire de la masque dans les espaces publics et les centres de travail y est à nouveau stipulé. Dans le même temps, les heures pour rester dans la rue jusque tard dans la nuit ont été limitées.

Les autorités du Conseil de défense de Villa Clara ont offert une mise à jour sur le scénario dans la municipalité de Camajuaní, où la quarantaine est mise en œuvre dans les conseils populaires 1 et 2, qui couvrent une population d'environ huit mille personnes. À la suite de cet événement de diffusion locale, jusqu'à ce mardi, il a accumulé laban 17 cas positifs.

Enfin, de l'Isla de la Juventud, il a été appris qu'ils n'avaient pas signalé de cas depuis cent jours.(Presidencia de Cuba) (Photo: Estudios Revolución)