Radio Cadena Agramonte
Mercredi, le 02 Dcembre 2020
Mardi, le 15 Septembre 2020 - 11:53:32

Covid-19 est l'affaire de tout Cuba



La Havane, 15 sept. - Ce lundi, sept provinces cubaines ont signalé de nouveaux positifs au Covid-19, qui en ont ajouté 41, en une journée que l'Organisation mondiale de la santé a reconnue comme celle avec le plus de cas pendant une journée dans le monde depuis le début de l'épidémie, avec 286 031 personnes.

Dans ce scénario, caractérisé par des flambées dans de nombreux pays, Cuba présente la situation la plus tendue à La Havane et à Ciego de Ávila, avec respectivement 413 et 166 cas au cours des 15 derniers jours; bien qu'ils aient également été signalés infectés au cours de la même période à Artemisa, Matanzas, Pinar del Río, Mayabeque, Sancti Spíritus, Cienfuegos, Camagüey et Holguín. Tout cela continue de ratifier que l'épidémie est toujours une affaire nationale.

Ce contexte national a été analysé lors de la réunion du groupe de travail temporaire - dirigé par le président de la République, Miguel Díaz-Canel Bermúdez, le vice-président, Salvador Valdés Mesa, et le Premier ministre, Manuel Marrero Cruz - où le ministre de la Santé publique , José Ángel Portal Miranda, a souligné que 576 personnes diagnostiquées avec le SRAS-CoV-2 restent admises dans les hôpitaux. Parmi ceux-ci, cinq ont une situation sanitaire critique et 12 sont classés comme graves. Les autres ont une évolution clinique stable.

Dans la responsabilité des gouverneurs envers les dirigeants du pays, Reinaldo García Zapata, de La Havane, a indiqué que sur les 16 cas autochtones signalés ce premier jour de la semaine, la source de l'infection pouvait être précisée. Cumulativement ces derniers jours, dans seulement deux cas, aucun lien épidémiologique n'a été trouvé, un chiffre qui dépassait il y a quelque temps 50 cas et a été réduit en raison de la profondeur des enquêtes auprès des patients enregistrés.

Dans la province, en outre, un événement de transmission locale a été ouvert dans la municipalité de Cotorro, qui a généré 15 positifs à ce jour. Avec cela, il y a 11 événements de ce type dans la capitale, dispersés à Arroyo Naranjo, le 10 octobre, Plaza de la Revolución et Boyeros.

Bien que, a souligné García Zapata, plusieurs de ces événements s'accumulent plus de huit jours sans rapporter de nouveaux cas,  « les mesures qui ont été adoptées dans chacun d'entre eux ont été efficaces » , a-t-il déclaré. 

Concernant Ciego de Ávila, la province avec le taux d'incidence le plus élevé du pays, le gouverneur Tomás Alexis Martín Venegas a expliqué qu'au cours du dernier jour, neuf cas ont été confirmés, dont 166 depuis le début de la nouvelle épidémie sur le territoire. Quatre événements de transmission restent ouverts dans la zone urbaine de la capitale, dans les hôpitaux Antonio Luaces Iraola et Roberto Rodríguez, et dans le conseil populaire d'Orlando González, de la municipalité de Majagua.

Martín Venegas a déclaré que 1 386 personnes sont sous-revenu - 413 de plus que ce qui avait été enregistré la veille -, à la fois dans la catégorie des contacts et des suspects. Jusqu'à présent, a-t-il ajouté, 15 décharges ont été accordées, tandis que six personnes restent dans un état grave et quatre dans un état critique. De plus, dans la province, la quarantaine a été installée dans 83 endroits, dont 53 dans la commune principale.

De Ciego de Ávila, et par vidéoconférence, Dr Ileana Morales Suarez, directrice nationale de la science et de l'innovation technologique, du ministère de la Santé publique, et qui est en charge de l'équipe de scientifiques qui s'est rendue dans la province pour soutenir la confrontation avec l'épidémie, il a souligné qu'un plan a été conçu, déjà en cours de mise en œuvre, qui regroupe les mesures organisationnelles, préventives, thérapeutiques, les actions de recherche et autres soutiens psychologiques au personnel de santé.

Parmi ces décisions figure l’application de médicaments innovants - fruit de la biotechnologie cubaine - à la population vulnérable, y compris les personnes âgées et les enfants; ainsi que l'avancement des protocoles de traitement pour les personnes qui se trouvent dans des centres d'isolement, pour les empêcher d'atteindre des stades graves de la maladie. 

Artemisa a appris que l'événement de transmission à San Cristóbal et l'objectif de Las Terrazas tendent vers la stabilité, tandis que le groupe de travail temporaire a approuvé le redémarrage des travaux dans l'entreprise de construction et d'assemblage de la zone de développement spécial de Marie, qui n'a pas fourni de cas depuis début septembre. 

Les autorités de Mayabeque, un territoire qui compte actuellement trois foyers et qui a confirmé 10 cas au cours des 15 jours précédents, ont également participé à la réunion; ceux de Matanzas, qui continuent de prêter attention à l'événement de Santa Marta, qui a fait état de cinq nouveaux points positifs ce lundi; ceux de Cienfuegos, avec deux actifs à ce jour; et ceux de Sancti Spíritus, une province en alerte face à la situation épidémiologique du voisin Ciego de Ávila et qui a confirmé 14 cas au cours des quinze dernières semaines.

Camagüey et Holguín ont rejoint ce groupe de territoires touchés par l'épidémie ces dernières heures, avec respectivement trois et deux cas de Covid-19; tous sans source connue d'infection au moment de la rédaction de cet article.

Les gouverneurs des deux endroits ont assuré qu'ils enquêtaient sur la manière dont ces infections ont été générées et que des mesures sont prises pour que la maladie n'entrave pas la «nouvelle normalité» de la phase trois de la reprise dans laquelle elles se trouvent. (Presidencia Cubana) (Photo: Estudios Revolución )