Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 25 Octobre 2020
Jeudi, le 17 Septembre 2020 - 09:53:21

Cuba rejette la politisation des droits de l'homme



La Havane, 17 sept. - Cuba a réitéré son rejet de la politisation et l'utilisation de la question des droits de l'homme comme instrument d'attaque contre certains pays, lors de son discours à la 45e session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

Lester Delgado, représentant cubain  auprès le Conseil, a souligné que le travail de Michelle Bachelet en tant que Haut-Commissaire aux droits de l'homme et son bureau devraient se concentrer sur l'impartialité et l'universalité, souligne Prensa Latina.

Delgado a condamné la croisade contre le Venezuela et le Nicaragua et a exprimé la solidarité de son pays, comme le veut la tradition, avec les nations touchées.

Le diplomate cubain a exhorté l'ancien président chilien à poursuivre ses efforts pour contribuer  « au respect, à une approche équilibrée, à l'objectivité, au dialogue et à la coopération, ce qui fait tant défaut à ce Conseil et au mécanisme des droits de l'homme » , a-t-il déclaré.

Cuba a également rejeté les mesures coercitives unilatérales, les menaces continues, la déstabilisation et l'ingérence, qui lacèrent gravement la Charte des Nations Unies (ONU) et les principes du droit international.

Enfin, Delgado a de nouveau ratifié le soutien de son pays au mandat actuel, afin de promouvoir la coopération entre les 47 États membres de l'organisation.

Chargé de la promotion et de la protection des prérogatives individuelles dans le monde, le Conseil des droits de l'homme est un organe intergouvernemental rattaché à l'ONU. (ACN) (Photo: Fichier)