Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 25 Octobre 2020
Jeudi, le 24 Septembre 2020 - 16:16:15

Cuba ratifie son engagement en faveur du désarmement et de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire



Vienne, 24 sept. - Cuba a réitéré la reconnaissance du droit de chaque État à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire et a ratifié son engagement en faveur du désarmement, en prenant la parole à la 64e Conférence générale de l'AIEA.

La représentante permanente auprès du Bureau des Nations Unies dans cette capitale, Loipa Sánchez, a souligné que dans le cadre de ces efforts, la plus  grande des Antilles soutenaient la création de zones exemptes d’armes nucléaires dans différents pays ou régions du monde.

À cet égard, il a rappelé que l'Amérique latine et les Caraïbes étaient la première zone densément peuplée de la planète à être déclarée zone exempte d'armes nucléaires, par le Traité de Tlatelolco, signé le 14 février 1967 à Mexico.

Les résultats exceptionnels de la nation des Caraïbes dans les inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont permis d'obtenir une double certification selon laquelle il n'y a pas de matière nucléaire non déclarée et que celle qui existe est utilisée par le pays à des fins pacifiques, a-t-il déclaré.

Le représentant également devant les organisations internationales basées en Autriche, a reconnu le soutien extraordinaire de l'AIEA dans la lutte contre la pandémie causée par le SRAS-CoV-2, la cause du Covid-19, qui a permis à 125 pays de recevoir une assistance directe, parmi eux Cuba.

A cet égard, il a profondément apprécié l'aide et a souligné que la contribution apportait une contribution notable à l'augmentation des capacités nationales pour l'application des mesures de contrôle et la lutte contre la maladie.

Sánchez a dénoncé qu'en pleine pandémie et en raison du blocus économique, financier et commercial des États-Unis depuis plus de 60 ans, Cuba ne pouvait pas accéder aux plateformes numériques utilisées pour organiser des réunions et des événements virtuels de l'Agence.

Cela a particulièrement affecté l'échange d'expériences et de connaissances dans le domaine des applications nucléaires, mais malgré cela, La Havane a réalisé des progrès significatifs grâce à la mise en œuvre du programme de coopération, a assuré l'ambassadeur cubain.

Elle a été illustrée par l'introduction dans le pays des applications de la chirurgie radioguidée et sa généralisation, qui ont eu un impact positif sur le traitement des patients cancéreux et sur l'étude pilote de la technique de l'insecte stérile, qui s'inscrit dans la stratégie nationale de confrontation. le moustique Aedes aegyptis.

Cuba participe actuellement à six projets nationaux, trois interrégionaux et 28 régionaux, et a exécuté le budget accordé par l'AIEA l'année dernière à 98,1%, un chiffre que Sánchez jugeait impressionnant en termes de mise en œuvre. (PL) (Photo: Fichier)