Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 31 Octobre 2020
Vendredi, le 25 Septembre 2020 - 10:32:57

Le monde continue de montrer son soutien à Cuba



La Havane, 25 sept.- Plusieurs délégations internationales ont appelé à la fin du blocus et ont félicité Cuba pour sa solidarité lors du débat de jeudi sur la 75e édition de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a déclaré dans son discours qu'il avait réitéré l'appel à la levée du blocus économique, financier et commercial imposé à Cuba depuis 1962 par les États-Unis, tout en félicitant la nation caribéenne d'avoir pu contenir la pandémie et pour la solidarité internationale manifestée en envoyant des centaines de médecins et de personnels de santé dans plus de 35 pays à travers le monde en réponse à la demande d'une aide immédiate.

Teodoro Obiang Nguema, le principal dirigeant de la Guinée équatoriale, a également demandé au nom de son pays la fin du blocus, afin que Cuba puisse optimiser son énorme potentiel et répondre aux besoins de sa population.

Un autre des dirigeants favorables à la fin des sanctions unilatérales imposées à Cuba est Nguyễn Phú Trọng, président du Vietnam, qui a rappelé que le dialogue sur la confrontation et le règlement pacifique des différends relatifs aux actes devait être choisi. la fiscalité qui affecte négativement le développement socio-économique des pays et les moyens de subsistance des populations.

Le président du Timor Leste, Francisco Guterres, a expliqué qu'à partir du moment où les travaux ont commencé pour faire face à la pandémie dans ce pays, l'aide fournie par d'autres pays comme la Chine et Cuba était très utile; Il a dit qu'il se sentait juste de demander et de mettre fin à l'embargo subi par le peuple et le gouvernement de la nation antillaise, et a réaffirmé que la solidarité des scientifiques, des médecins et des professionnels de la santé cubains face à Covid-19 mérite respect et admiration.

Manuel Pinto da Costa, président de Sao Tomé et Príncipe, a déclaré que le blocus continue d'être une question très préoccupante, pour laquelle il a appelé à la levée de ces sanctions afin que Cuba puisse faire face aux défis du développement social et économique, d'une manière qu'elle puisse mieux tirer parti de ses relations commerciales à égalité avec les autres Etats membres.

L'Assemblée générale de l'ONU a ouvert sa 75e session le 15 septembre, présidée par le diplomate turc Volkan Bozkir, et marquée par la pandémie de Covid-19 qui touche le monde entier. (ACN) (Photo: Fichier)