Radio Cadena Agramonte
Vendredi, le 04 Dcembre 2020
Vendredi, le 23 Octobre 2020 - 17:42:31

Le ministre cubain des Affaires étrangères interviendra dans le débat sur le blocus organisé par le Groupe Puebla



La Havane, 23 oct.- Bruno Rodríguez Parrilla, ministre des Relations étrangères de Cuba, participera à l'atelier virtuel Cuba: blocus et sanctions, organisé par le Groupe Puebla, qui sera diffusé sur la plateforme Facebook Live ce vendredi 23 octobre.

Le Forum de Puebla lui-même a annoncé à travers ses pages officielles que la réunion sera également suivie par l'ancien ministre des Affaires étrangères du Brésil, Celso Amorim, qui a demandé à plus d'une occasion de mettre fin au blocus économique, financier et commercial que les États-Unis maintient contre Cuba.

« Cuba: blocus et sanctions. Il ne reste plus grand-chose! Vendredi est le IV Atelier du #GrupoDePuebla, où Bruno Rodríguez, ministre des Affaires étrangères de Cuba, et l'ancien ministre des Affaires étrangères du Brésil Celso Amorim seront présents. Cette fois, il sera diffusé sur Facebook Live » explique l'un des messages liés au rendez-vous que l'organisation a émis via Twitter.

Le Groupe Puebla est un forum politique et académique composé de représentants de la gauche politique ibéro-américaine, qui, fondée le 12 juillet 2019 dans la ville mexicaine de Puebla, se définit comme un espace de réflexion et d'échange politique.

Pas plus tard que le 7 octobre, l'organisation a défendu la vérité sur la participation du pays des Caraïbes au programme More Doctors Brazil, une action que le ministre cubain des Affaires étrangères a remerciée.

Le Groupe de Puebla a applaudi les efforts humanitaires de Cuba pour fournir des services de santé aux populations mal desservies dans des dizaines de pays et en particulier dans la situation actuelle de la pandémie de Covid-19.

Par son compte sur le réseau social Twitter, Rodríguez Parrilla a reconnu la plainte de ce forum politique et académique de la campagne promue par le gouvernement des États-Unis pour discréditer la coopération médicale cubaine. (ACN) (Photo: Fichier)