Radio Cadena Agramonte
Jeudi, le 03 Dcembre 2020
Mardi, le 27 Octobre 2020 - 17:01:11

L'aéroport international de Camagüey augmentera ses opérations



Camagüey, 27 oct.- L'aéroport international Ignacio Agramonte Loynaz, dans cette ville, augmentera ses opérations à partir de jeudi prochain, à partir de l'incorporation de la compagnie aérienne Fly AllWays qui reliera Camagüey au Suriname, en plus du vol qui arrive trois fois une semaine du Mexique.

Les liens entre le premier pays mentionné et cette ville sont confirmés jusqu'en mars 2021, avec une fréquence hebdomadaire, comme cela s'est produit avant la fermeture des frontières en raison de la situation épidémiologique imposée par le Covid-19, a-t-il déclaré à l'agence de presse cubaine (ACN ) Silvia Ferrer Veranes, chef de l'unité aéroportuaire.

Venant de Cancun, dans le nord du pays, les avions appartenant au Viva Aerobus arrivent à la rampe de la gare de Camagüey tous les mardis, mercredis et samedis, depuis le 20 octobre dernier, date marquée au calendrier par la reprise des services habituels dans le  « Ignacio Agramonte Loynaz» pendant l'étape de la nouvelle normalité à Cuba.

Conformément à la réglementation certifiée de biosécurité, l'aérodrome a accueilli plus de 480 passagers à la fin de la semaine précédente, dont les 161 derniers qui sont entrés dans la plus grande des Antilles par cette route.

Les voyageurs sur les deux premiers vols de la compagnie aérienne mexicaine ont eu un résultat négatif aux tests PCR, appliqués à tous les passagers sans frais à l'arrivée, pour exclure la présence du nouveau coronavirus SARS-CoV-2, a déclaré Ferrer Veranes.

En attendant, les résultats du test de biologie moléculaire également réalisé ce week-end sont attendus, comme établi dans les protocoles de prévention et de contrôle du pathogène dans les zones terminales cubaines.

La directive a rappelé que dans le  « Ignacio Agramonte Loynaz» , ils continuent avec les trois lignes de surveillance établies, de l'entrée du moyen de transport à la piste de l'aéroport jusqu'à la sortie des passagers du terminal.

Dès l'octroi de la libre circulation avec la déclaration de santé de l'avion, les voyageurs descendent puis, dans le second de ces moments, ils passent par le scanner de température corporelle et les déclarations de santé sont collectées, documents où ils reflètent leurs données des tests généraux et PCR sont effectués.

Plus tard, ils rejoignent les canaux de l'Immigration et des Etrangers et des Douanes de la République de Cuba et au dernier moment, avant de quitter le campus, leur température est à nouveau vérifiée par thermométrie numérique.

L'utilisation obligatoire des masques , le lavage des mains et la désinfection des bagages des passagers sont les principales mesures mises en œuvre à l'arrivée, tandis que si l'un d'entre eux a de la fièvre ou des symptômes respiratoires, il est conduit dans la salle d'isolement temporaire pour évaluer s'ils sont orientés vers des hôpitaux spécifiques ou non.

Parallèlement, le personnel de l'aérodrome dispose des moyens de protection nécessaires, notamment des masques et des gants pour les personnes les plus exposées à une éventuelle contagion, notamment les professionnels du secteur de la santé.

Pendant ce temps, ceux qui voyageront à l'extérieur du pays font prendre leur température corporelle en entrant dans la salle d'embarquement et doivent se désinfecter les mains, bien que des distributeurs de solutions désinfectantes aient été placés dans tout le terminal.

Ferrer Veranes a fait remarquer que pendant les opérations, un processus de désinfection est effectué toutes les heures, et à la fin une plus profonde de toutes les surfaces.

À la mi-août dernier, dans le «Ignacio Agramonte Loynaz», le respect des protocoles de biosécurité a été vérifié lors d'un exercice d'arrivée d'avion, après avoir été certifié le mois précédent par des spécialistes du contrôle sanitaire international du ministère de la Santé publique pour la restauration de leurs fonctions normales. (ACN) (Photo: Rodolfo Blanco Cué)