Radio Cadena Agramonte
Lundi, le 18 Janvier 2021
Samedi, le 14 Novembre 2020 - 10:56:48

Un concert en ligne exigera la fin du blocus étasunien contre Cuba



Washington, 13 nov.- Des musiciens et poètes de Cuba, des États-Unis et du Canada se joindront aujourd'hui à un concert virtuel visant à exiger la fin du blocus économique, commercial et financier imposé par Washington à l'île.

L’initiative est parrainée par le Comité d’organisation de la Conférence internationale pour la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba, un événement qui aura lieu au cours du week-end, également virtuellement, et qui mettra en vedette des orateurs des trois pays.

Tamara Hansen, membre exécutif du Réseau canadien sur Cuba (CNC) et l'un des porte-parole de la conférence, a souligné que l'événement musical de ce vendredi aura la participation de Septeto Santiaguero, un ensemble deux fois primé aux Grammy Awards, et Pablo Menéndez et le groupe Mix.

De l'île, il y aura aussi la participation du groupe Moncada, du trompettiste et chanteur Alexander Abreu, du rappeur Telmary et de la poétesse Nancy Morejón.

Les poètes Jack Hirschman (États-Unis) et El Jones (Canada), la joueuse de jazz Jane Bunnett (Canada), le duo hip hop Rebel Díaz (États-Unis) et le pianiste et compositeur multi-primé Arturo O prendront également part à l'événement culturel. «Farrill (États-Unis).

Le concert de deux heures, qui débutera à Washington à 20h00 heure locale, sera le prélude de la conférence susmentionnée, organisée par le CNC, le Réseau national de solidarité avec Cuba aux États-Unis (NNOC) et la Table de coordination et de solidarité Québec-Cuba.

Cheryl LaBash, co-présidente du NNOC, a déclaré à Prensa Latina que l'événement sur les relations entre Cuba et les États-Unis tiendra sa première session demain après-midi, et aura la présence des ambassadeurs de l'île à Washington DC, José Ramón Cabañas et à Ottawa, Josefina Vidal.

La députée canadienne Nikki Ashton; la sénatrice de l'État du Minnesota, aux États-Unis, Sandra Pappas; et Erik Sperling, membre du groupe Acere (Alliance for Cuba Engagement and Respect) récemment créé.

Ce segment, qui mettra l'accent sur l'importance de la normalisation totale des relations entre les États-Unis et Cuba, sera suivi d'une session consacrée au leadership du pays des Caraïbes dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, à la fois dans ses frontières et à l'international.

La dernière partie de la conférence, dimanche après-midi, sera consacrée à la planification et à la mise en œuvre d'une campagne pour mettre fin au blocus en 2021, et comprendra des interventions du nouveau représentant permanent de Cuba auprès de l'ONU, Pedro Luis Pedroso Cuesta; et le président de l'Institut cubain de l'amitié avec les peuples, Fernando González.

Selon LaBash, ils prévoient de diffuser la conférence sur la page NNOC sur Facebook et sur YouTube. (Texte et photo: PL)