Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 17 Janvier 2021
Mercredi, le 18 Novembre 2020 - 10:50:00

«Cuba réunit les conditions pour réussir un système fort de sciences, techonologies et innovations» Miguel Díaz-Canel.



La Havane, 18 nov.- Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a appelé ce mardi le secteur des entreprises à accroître l'innovation afin d'apporter des solutions aux problèmes les plus urgents du pays.

Lors d'une réunion avec les conseils de gouvernement, le président a insisté sur le fait que les conditions sont réunies pour renforcer les interconnexions entre le secteur de la connaissance, les entreprises de la production et des services, et l'activité du gouvernement.

Une stratégie y a été présentée afin de tourner à l’avantage des entreprises publiques les innovations, les nouvelles technologiques et les résultats de la recherche scientifique.

Sur ce point, le président cubain a signalé que l’innovation est une question clé pour atteindre le développement durable auquel nous aspirons.

Il a fait état des insatisfactions du faible niveau d’investissements dans le domaine de la technologie de la part des entreprises étatiques socialistes ainsi que leur pauvre gestion de la science.

Il a souligné que pour encourager l’innovation dans le secteur des entreprises, il faut une gestion de gouvernement, un secteur productif créateur, un cadre juridique, des ressources financières et un capital humain mais surtout un regard intelligent des chefs d’entreprises avec qui il a réfléchi sur la signification du mot innover.

«Jusqu’où nos chefs d’entreprises comprendront la portée de l’innovation. Innover n’est pas uniquement appliquer les nouvelles connaissances ou les chercher. Innover est aussi apprendre à combiner et à utiliser les connaissances qui existent déjà et les appliquer pour la solution des problèmes vieux ou nouveaux. La quantité de recherches réalisées dans ce pays offrant des solutions à un grand nombre de problèmes que nous avons dans l’économie et dans la société et qui sont dans des tiroirs, en sont une expression. Sans faire de nouvelles recherches, si nous appliquions seulement une partie importante de ces recherches, nous aurions beaucoup avancé dans la solution de toute une série de problèmes». 

En ce sens, Miguel Díaz-Canel a cité comme un bon exemple des résultats de l’alliance entre les sciences et le gouvernement, le travail réalisé dans la lutte contre le Covid-19.

«Et quel a été la méthode de travail du gouvernement pour gérer le Covid-19? Convoquer les experts du ministère de la Santé publique, le conseil de consultations du ministère de la Santé connaît bien la gestion de l’innovation, la communauté scientifique cubaine, toutes les disciplines. Et qu’est-ce qui s’est passé?

Nous avons les protocoles les plus forts pour l’attention de la maladie. Nous avons les meilleurs indicateurs dans la gestion de la maladie. Nos services des soins intensifs n’ont jamais été débordés. Aucune femme enceinte n’est décédée. Aucun enfant n’est décédé. Plus de 700 recherches, plus de 13 préparations de la bio-pharmacologie en cours de production, 4 candidats vaccins. Ce sont 4 candidats vaccins dans un pays sous-développé. Cherchez combien de pays ont pu mettre au point des candidats vaccins. Cela a été géré chez nous avec la science et l’innovation».

Le président cubain a signalé qu’à l’heure actuelle, l’entreprise publique se trouve dans des meilleures conditions qu’il y a deux ans pour appliquer les connaissances scientifiques dans leur développement.

Aujourd’hui, il y a des normes juridiques qui soutiennent les liens entre les entreprises et  le système de sciences et de technologie du pays. On mise sur un cadre financier à même de donner un élan au développement. Notre pays dispose du capital humain et il y a aussi une volonté politique ferme. (RHC)