Radio Cadena Agramonte
Mercredi, le 20 Janvier 2021
Lundi, le 30 Novembre 2020 - 10:59:48

Le président Diaz-Canel dénonce la manipulation médiatique contre Cuba



La Havane, 30 nov.- Le président cubain Miguel Diaz-Canel, a dénoncé sur Twitter que ceux qui ont conçu la farce de San Isidro se sont trompés de pays, d’histoire et de forces armées.

«Notre peuple a tout le courage et la morale pour se battre pour le cœur de Cuba», a-t-il écrit, assurant qu'il y a un groupe déterminé à faire du mal à un pays, faisant tout pour que cette année, marquée par la pandémie et les mille tours du blocus, se termine mal pour Cuba».

Le président a souligné dans son tweet que rien ne peut s'opposer à la résistance cubaine.

En outre, le président a partagé un article du journal Granma à propos de la note du ministère cubain des Affaires étrangères où l'île réaffirme aux États-Unis qu'elle ne permet pas d'ingérence dans ses affaires intérieures.

«Ce sera toujours la réponse aux plans pervers contre l'île», a déclaré le chef de l'Etat.

Le président a également partagé un autre article de Granma où le politologue Enrique Ubieta démontre que le mouvement San Isidro obéit à une stratégie médiatique pour déstabiliser le pays.

«San Isidro, un acte de télé-réalité impérial. Le spectacle impérial pour détruire notre identité et nous ramener à la soumission. Tous ces plans seront défaits», a-t-il souligné sur Twitter.

Miguel Díaz-Canel a cité dans son récit une phrase de l'intellectuelle cubaine Teresa Melo sur ces personnes qui, au nom de la liberté d'expression, imposent un monologue avec des insultes et des blocages sur les réseaux.

«Les liens et l'harmonie du mouvement dit «San Isidro» avec les fonctionnaires du gouvernement des États-Unis, qui sont chargés de l'entretien et de l'approvisionnement de sa base opérationnelle à Cuba, ne sont pas du tout une invention», a souligné Miguel Díaz-Canel. (RHC) Source : Prensa Latina