Radio Cadena Agramonte
Mercredi, le 20 Janvier 2021
Jeudi, le 03 Dcembre 2020 - 11:03:20

Juan Guaidó, un oppositeur vénézuélien à la solde de Washington



Caracas, 3 déc.- Le ministre vénézuélien des affaires étrangères Jorge Arreaza a qualifié de «servile» l'attitude du secteur de l'opposition dirigé par Juan Guaidó. Celui qui s’est autoproclamé président par intérim du Venezuela a mis à découvert qu’il reçoit des fonds du gouvernement étasunien.

Sur Twitter, le chef de la diplomatie vénézuélienne a fait référence aux récentes déclarations de l'envoyé spécial de Washington pour la nation sud-américaine, Elliott Abrams. Ce dernier a admis l'existence d'arriérés de paiements à cette faction de l'opposition.

«Quel genre d'opposition est celle-là? Personne ne l'a nié (à Abrams). Ils sont heureux d'être à la solde de la CIA. Ils déshonorent le peuple de Simon Bolivar», a tweeté Jorge Arreaza.

 Selon le Financial Times, Elliot Abrams aurait déclaré que «de nombreux retards de paiement sont dus» aux envoyés de l'opposition vénézuélienne à l'étranger et aux membres de l'Assemblée Nationale en situation de désobéissance.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a d’autre part rejeté le discours manipulateur du gouvernement étasunien visant à délégitimer les élections législatives de dimanche.

Un message publié par la soi-disant ambassade virtuelle des États-Unis au Venezuela a sorti du contexte les paroles du leader socialiste Diosdado Cabello dans un acte de campagne et a accusé les forces apparentées à l'exécutif bolivarien d'utiliser la nourriture comme arme politique.

«Les fonctionnaires cyniques, agonisants et vaincus de (Donald) Trump ne savent plus quoi inventer. Si quelque chose a affecté la vie et la nourriture des Vénézuéliens, c'est bien le blocus nord-américain et les sanctions pénales. Peu importe combien ils essaient de manipuler, ils doivent comprendre quelque chose: au Venezuela, ils ont échoué», a-t-il écrit. (RHC)