Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 28 Fvrier 2021
Lundi, le 11 Janvier 2021 - 13:28:29

Sans abandonner la normalité, de nouvelles mesures sanitaires sont mises en œuvre à Camagüey en raison de la montée en puissance du Covid-19



Camagüey, 11 jan. - Le groupe de travail temporaire pour faire face au nouveau coronavirus à Camagüey a accepté de mettre en œuvre plusieurs des mesures de la troisième phase de récupération, compte tenu de l'augmentation des cas positifs au Covid-19, mais sans abandonner la nouvelle normalité.

Ariel Santana Santiesteban, premier secrétaire du Parti communiste de Cuba dans la province, a appelé au strict respect des dispositions approuvées et à l'augmentation de la perception du risque et de la discipline, puisque seulement depuis le 20 octobre à ce jour, 291 personnes infectées ont été signalées, ce qui ils représentent 77% du total, et aujourd'hui 86 foyers actifs sont ouverts, la majorité dans la municipalité principale.

L'utilisation obligatoire des masques pour les espaces publics est établie, la mobilité dans les rues et les autoroutes est restreinte après 11h00 la nuit, les activités avec un grand nombre de personnes ne seront pas convoquées et les travaux commerciaux seront fermés si cela n'est pas garanti la distance physique nécessaire entre les gens, il sera donc rigoureux dans le traitement des foules.

Le Dr Reinaldo Pons Vázquez, directeur provincial de la santé, a expliqué que la recherche active augmente avec la priorité dans les espaces fermés et les groupes vulnérables, tandis qu'au moins 450 tests PCR quotidiens seront effectués.

De même, la désinfection des mains et des surfaces, l'interdiction d'entrée dans les centres de travail, les études et autres pour les personnes présentant des symptômes respiratoires, qui seront envoyées dans les établissements de santé, seront extrêmes. De même, la surveillance des frontières est renforcée pour les voyageurs internationaux, qui devront avoir un RAP négatif avec une date d'achèvement pouvant aller jusqu'à 72 heures.

Il est également orienté pour ne garder dans les hôpitaux que les compagnons des patients qui ont besoin d'aide pour les soins qu'ils reçoivent, la visite aux patients admis continue d'être suspendue et le service de jour des maisons des grands-parents et des maisons pour personnes âgées est fermé.

Dans le cas de l'hôpital Amalia Simoni, la réorganisation des services a commencé à donner la priorité aux soins des cas suspects ou confirmés de Covid-19, sur la base de l'augmentation de la disponibilité des lits.

D'autres mesures approuvées ce dimanche par le groupe de travail temporaire pour faire face au nouveau coronavirus, est la limitation jusqu'à 50% de la capacité dans les bars et réservées, qui ne fonctionnera que jusqu'à 6 heures de l'après-midi, et la vente de boissons alcoolisées dans les établissements vinicoles, les restaurants, les bars et les unités commerciales ne sera effectuée.

À la moitié de sa capacité, des restaurants, des piscines, des loisirs et des parcs pour enfants publics et non publics fonctionneront également, garantissant toujours une distance physique adéquate.

 

Le transport urbain ne sera possible que jusqu'à 9h00 la nuit et 50% du montant approuvé pourra voyager debout. Le transport national par autobus vers la province de La Havane est également suspendu à partir du 12 janvier; tout en continuant à fournir des points d'embarquement et des terminaux vers d'autres destinations, conformément à ce qui précède.

Le secteur sportif a ordonné, pour sa part, la fermeture temporaire des gymnases publics et privés; et dans la culture, seule la moitié de la capacité sera autorisée dans les théâtres, cinémas et autres centres similaires; tandis que les présentations dans les parcs, les places et autres espaces ouverts sont suspendues.

Face à l'augmentation des cas positifs au Covid-19 à Camagüey, notamment en raison du non-respect des protocoles établis pour l'entrée des voyageurs, le Groupe de travail temporaire pour confronter le coronavirus dans la province, à partir de la nouvelle normalité, a guidé l'application de plusieurs des mesures correspondant à la troisième phase.

Le Premier Secrétaire du Parti sur le territoire Agramontino a réitéré que des mesures rigoureuses seraient prises contre ceux qui ne respecteraient pas les dispositions, en particulier l'utilisation obligatoire du nasobuco, les règlements du parti et d'autres actions impliquant une forte concentration de personnes. (Texte et photo: Juan Mendoza Medina / Radio Cadena Agramonte)