Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 27 Fvrier 2021
Jeudi, le 14 Janvier 2021 - 14:44:34

Des judokas cubains sans grands résultats au Master de Doha



La Havane, 14 jan.- Les septièmes places des judokas Kaliema Antomarchi et Maylín del Toro ont été les meilleurs résultats de Cuba au Master de Doha, Qatar, un concours qui s'est conclu ce mercredi avec la France à la première place, suivie de la Corée du Sud et le Japon, dans cet ordre.

Selon le site www.ippon.org, les Français ont dominé la Lusail Multipurpose Sport Arena, avec cinq médailles d'or, une d'argent et une de bronze, suivis des Sud-Coréens (3-0-0), des Japonais (2 -5-0), la Géorgie (2-1-2), les Pays-Bas (1-1-5) et le Kosovo (1-0-3), les six pays qui ont obtenu au moins un des 14 métaux d'or en jeu.

Les septièmes positions d'Antomarchi, ce mercredi, et de Del Toro, mardi, placent la plus grande des Antilles à la 31e place, partagée avec le Brésil, et ajoutent 468 points pour le classement mondial et olympique, face au rendez-vous sous le cinq anneaux de Tokyo, reportés par la situation mondiale à cause du Covid-19.

Antomarchi, dans les 78 kilogrammes (kg), a remporté son premier combat par wazari contre l'Ukrainienne Anastasiya Turchyn, mais est ensuite tombée consécutivement par cette même voie contre la Néerlandaise Guuje Steenhuis, dans la règle d'or après 9,54 minutes d'action, et Loriana Kuka.

Les trois autres judokas cubains en action ce mercredi ont rapidement conclu leurs actions sur les tatamis, comme Idalis Ortiz (+78 kg), Iván Silva (90 kg) et Andy Granda (+100 kg) ont perdu lors de leurs premiers combats.

Ortiz a été dépassé par le français Ramone Dicko, tandis que Silva et Granda ne pouvaient pas avec l'allemand Eduard Trippel, et le géorgien Gela Zaalisvili, respectivement, dans tous les cas par ippon.

Del Toro (63 kg) a atteint la septième position en une journée au cours de laquelle Magdiel Estrada (73 kg) a également grimpé sur les tatamis, qui est tombé lors de sa première présentation.

Ortiz, à la première place de sa division dans la liste olympique, Silva (deuxième), Del Toro (septième), Antomarchi (huitième) et Granda (dix-septième) figurent dans la zone de classement, un par pays, pour un total de 20 judokas .

Estrada est situé à l'étape 32, mais occupe la place de Cuba pour le quota continental, également un pour les nations.

Les organisateurs ont invité les 32 meilleurs judokas du classement mondial, et les médaillés d'or ont marqué 1800 points pour Tokyo.

Dans le tournoi de judo de la capitale japonaise, avec une étape au Nippon Budokan, 386 athlètes s'affronteront, dont 18 pour chacune des 14 divisions, pour un total de 252, auxquels s'ajouteront une centaine pour les quotas continentaux, 14 par l'état du siège et de 20 invités.

Le site www.ippon.org souligne que 399 judokas - 215 hommes et 184 femmes - de 69 pays se sont réunis à Doha. (ACN) (Photo: Fichier)