logo

Dans un zoo en Inde, huit lions ont été testés positifs au coronavirus. Il s'agit du premier cas de virus chez les animaux sauvages du pays, selon le journal Times of India.

Les cas ont été enregistrés au zoo de Nehr, dans la ville d'Hyderabad (Andhra Pradesh), après que des vétérinaires de l'établissement ont détecté une perte d'appétit, un écoulement nasal et une toux chez quatre femmes et quatre hommes le 24 avril. La possibilité de symptômes du COVID-19 a déclenché des alarmes et des échantillons ont été prélevés pour le test RT-PCR pour le SARS-CoV-2.

Le 29 avril, le Centre de biologie cellulaire et moléculaire d'Hyderabad a déclaré oralement au parc que les résultats avaient été positifs. D'autre part, les scientifiques prévoient d'effectuer un séquençage des génomes, pour tenter de savoir si la souche responsable de l'infection provenait d'humains ou d'autres animaux. Pour le moment, on suppose que les lions ont contracté le virus par l'intermédiaire d'un visiteur ou d'un gardien du zoo, dont 25 employés ont été récemment infectés.

Le conservateur et directeur du parc, Siddhanand Kukrety, a réitéré que les spécimens avaient montré des symptômes de coronavirus, mais a refusé de commenter la conclusion des tests en l'absence de document écrit.  « Les lions vont bien », at-il ajouté.

Pendant ce temps, lors d'une réunion sur le sujet le 30 avril, des responsables ont souligné que le cas des lions était le déclencheur pour demander la fermeture de tous les parcs nationaux, sanctuaires et réserves de tigres de peur de transmettre le virus à d'autres animaux. Le zoo de Nehr a fermé au public il y a deux jours.

L'Inde est particulièrement touchée par une nouvelle vague de COVID-19. De nouveaux registres d'infections quotidiennes sont enregistrés dans le pays et son système de santé n'est pas en mesure de traiter tous les malades. (Texte et photo: RT)



Comments


Your email will not be published *