logo

Bogotá, 16 nov.- Le Parti communiste colombien a déclaré la veille son rejet sans hésitation des campagnes politico-médias et des actions agressives contre Cuba que, à travers les réseaux sociaux numériques, le gouvernement des États-Unis développe et finance.

Pour ce faire, Washington utilise des opérateurs internes qui manipulent la réalité cubaine, favorisant la violence et la déstabilisation, avec le plan d'un coup d'État en douceur et d'un changement de régime conformément à sa doctrine de guerre non conventionnelle, a détaillé cette force de gauche.

Par conséquent, le Parti communiste colombien a appelé la gauche, les mouvements solidaires, sociaux et populaires à conclure avec succès et solidarité la vigoureuse Journée de solidarité Cuba Vive, contre le nouvel assaut de l'impérialisme nord-américain et de ses laquais, a-t-il souligné.

Une journée également « de soutien sans équivoque et permanent au peuple cubain, avant la commémoration du 5e anniversaire de la disparition physique du commandant en chef Fidel Castro Ruz et du 63e anniversaire du triomphe historique de la Révolution cubaine », a-t-il déclaré dans une déclaration. .

Cuba a démontré son esprit internationaliste, humaniste et solidaire au milieu de la pandémie de COVID-19 et du blocus économique, financier et commercial imposé par les États-Unis, a-t-il ajouté.

Il a souligné que les brigades médicales Henry Reeve ont effectué un travail altruiste et exemplaire dans diverses régions de la planète, y compris les pays européens.

Les vaccins développés par la science cubaine sont appliqués sur plusieurs continents, sans subir la stigmatisation des monopoles pharmaceutiques capitalistes transnationaux, a souligné le Parti communiste.

«L'amitié avec Cuba est un engagement incontournable du peuple colombien», a souligné ce groupe qui était présent aujourd'hui devant l'ambassade de La Havane à Bogotá pour se joindre aux célébrations du pays antillais pour l'ouverture de ses frontières au tourisme.

De même, pour célébrer en personne la reprise de l'année scolaire, les 502 ans de la fondation de La Havane et la confrontation avec la pandémie de Covid-19 avec leurs propres vaccins. (PL)



Comments


Your email will not be published *