logo

Caracas, 22 nov.- Les gouverneurs et les dirigeants politiques d'Amérique latine ont exprimé lundi leur approbation pour la journée électorale qui s'est tenue dimanche au Venezuela et ont applaudi la victoire remportée par le Polo Patriótico au pouvoir.

Le Conseil national électoral (CNE) a rendu public dans les premières minutes de ce lundi les résultats des élections régionales et municipales, qui ont montré que le Pôle patriotique a remporté 20 des 23 gouvernorats disputés, en plus du maire de Caracas, la capitale du pays.

Dans l'une des premières réactions, le président de Cuba, Miguel Díaz-Canel Bermúdez, a publié un message sur le réseau social de Twitter pour féliciter «le brave peuple vénézuélien et le Grand Pôle Patriotique, dirigé par le frère président Nicolás Maduro».

Le chef de l'Etat cubain a assuré qu'il s'agissait d'une «victoire éclatante aux élections régionales et municipales organisées au Venezuela».

Je félicite le courageux peuple vénézuélien et le Grand Pôle Patriotique, dirigé par le frère président @NicolasMaduro , pour la victoire éclatante aux élections régionales et municipales tenues au #Venezuela .

- Miguel Díaz-Canel Bermúdez (@DiazCanelB) 22 novembre 2021

 Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a également félicité dans un tweet «le peuple et le gouvernement du Venezuela, en particulier le président Nicolás Maduro et le Grand Pôle patriotique, pour les résultats obtenus aux élections régionales et municipales».

Le chef de la diplomatie de la plus grande des Antilles a estimé que les élections "ont signifié une victoire sans équivoque pour la Révolution bolivarienne et chaviste".

Le leader du Mouvement du socialisme allendista du Chili, Esteban Silva, a également félicité sur Twitter les membres du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) «pour les triomphes écrasants et majoritaires démocratiques obtenus dans les gouvernorats».

«Le Venezuela avance dans la défense démocratique de sa souveraineté», a ajouté l'analyste politique dans le tweet.

Le leader politique péroniste et ancien législateur argentin José Cruz Campagnoli a déclaré, pour sa part, qu'il s'agissait d'une «excellente journée démocratique au Venezuela dans la paix et la liberté, avec une large participation de l'opposition».

« Le chavisme a largement prévalu dans 21 des 24 États en litige. Malgré le blocus et les agressions, le peuple vénézuélien a donné une autre grande leçon démocratique », a-t-il déclaré. (Télésur) (Photo : @NicolasMaduro)



Comments


Your email will not be published *