logo

Cali, Colombie, 24 nov.- Cuba a déployé son arsenal offensif  pour battre le Brésil in extremis (30-29) au début du groupe B du handball féminin aux Jeux panaméricains juniors à Cali-Valle 2021.

Le Colisée Iván Vassilev Todorov, dans cette ville, a accueilli un véritable accident de train entre deux favoris pour le titre sur le court, et l'escouade de la plus grande des Antilles a pris la meilleure des mesures pour ratifier ses intentions à la foire.

Ceux dirigés par l'entraîneur Jorge Coll avaient leur âme offensive en Jennifer Toledo, avec 13 buts sur son compte personnel, une performance qui a fait d'elle la joueuse la plus utile du match.

Cependant, Coll et ses filles ont également applaudi les piercings de Liliamnis Rosabal Salazar (six), Melisa Arias (trois), Islenia Parra (trois), Yudisaday Rodríguez (deux), Nahomy de la Caridad Rodríguez (deux) et Dianny González (un) .

Les Sud-Américaines, quant à elles, avaient le poids le plus réparti, avec Fernanda Paulino, Maria Grasielly et Maryanna Rodrigues dans les rôles principaux, grâce à leurs six, cinq et quatre buts, dans cet ordre.

Cela dit, Cuba était en tête de la section, avec trois unités, tandis que le Brésil devra s'imposer lors de ses prochaines sorties sur le terrain contre le Paraguay et la République dominicaine, rivaux ce soir dans l'installation sportive susmentionnée.

Bien que la lutte multidisciplinaire vivra son gala d'ouverture le 25 novembre, le programme de handball a démarré un peu plus tôt et a laissé comme premiers résultats le succès du Chili face à la Colombie (32-26) et le match nul entre le Mexique et l'Argentine (32-32) en segment.

L'édition fondatrice des Junior Games se déroulera jusqu'au 5 décembre, avec la présence de plus de 3 500 athlètes des 41 pays qui composent Panam Sports, la principale entité sportive continentale. (PL)



Comments


Your email will not be published *