Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 13 Juin 2021
Mercredi, le 28 Avril 2021 - 12:25:18

Díaz-Canel affirme que Cuba œuvre pour la qualité de vie des convalescents du COVID-19



La Havane, 28 avril.- Le président de Cuba, Miguel Díaz-Canel, a affirmé aujourd'hui que le système de santé de son pays œuvre pour offrir une qualité de vie aux personnes en convalescence du COVID-19, qui souffrent souvent de diverses séquelles.

Le président a déclaré sur son compte Twitter que cette question était une préoccupation et une occupation des chercheurs de la nation des Caraïbes, qui progressent dans les traitements par cellules souches pour traiter les lésions pulmonaires qui subsistent après la maladie.

En collaboration avec des scientifiques, nous évaluons les avantages du traitement par cellules souches pour les patients convalescents atteints de lésions pulmonaires. Nous indiquons d'étendre cette thérapie aux provinces, a écrit le chef de l'Etat sur le réseau social.

Díaz-Canel a commenté dans un autre message que, lors d'une réunion tenue la veille avec des spécialistes liés à la confrontation avec la pandémie, ils ont appris l'utilisation de l'intelligence artificielle pour évaluer les radiographies et les tomodensitogrammes thoraciques pour le diagnostic du COVID-19. pneumonie.

Diverses applications seront introduites dans les polycliniques et les hôpitaux, a-t-il déclaré.

Selon le président de la Société cubaine d'imagerie, Pedro Pablo González, cet outil permettra une meilleure prise en charge des patients, car il permettra de prédire qui pourrait évoluer vers une forme grave de la maladie et nécessiter des soins intensifs.

Pendant ce temps, l'essai clinique de phase un du traitement des lésions pulmonaires avec des cellules souches, appliqué à 49 personnes récupérées, a montré une récupération de plus de 50% de ces lésions, a expliqué le directeur de l'Institut d'immunologie et d'hématologie, Consuelo Macías.

Ce mardi, Cuba a de nouveau dépassé le millier de cas de COVID-19 en une journée, après l'enregistrement de 1,83 personnes diagnostiquées. (Texte et photo: PL)