Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 12 Juin 2021
Mercredi, le 05 Mai 2021 - 11:17:08

Un foyer d'incendie de forêt est contrôlé dans le parc national Alejandro de Humboldt



Guantánamo 5 mai - Dans la municipalité de Yateras, au nord de la station écologique de Piedra la Vela, dans le parc national Alejandro de Humboldt, une source d'incendie de forêt récemment allumée est contrôlée, un vestige de la grande source détectée le 16 avril et dominé un peu plus d'une semaine plus tard, dans les forêts de pins et de charrascos de cette emblématique aire protégée cubaine.

L'incident, auparavant réduit dans cette ville montagneuse de Guantanamo et dans certaines parties de la municipalité voisine de Holguin de Moa -d'où il s'est propagé-, maintenant encouragé par les températures élevées, la sécheresse, l'air et les arbres souterrains encore en feu, menacé à nouveau d'un point proche de ce qui est connu sous le nom de Loma del Mulo, dans les contreforts du bassin de la rivière Yarey.

Gerardo Begué-Quiala, directeur adjoint du recteur de l'Unité des services environnementaux de Humboldt, a rapporté les détails de l'endroit, exclusivement à l'Agence de presse cubaine, profitant d'une certaine couverture téléphonique de l'Alto del Yarey adjacent, un point d'observation ou un point de vue naturel de large panoramique, où l'expert biologiste s'acquitte aujourd'hui de la surveillance de la source du feu.

Ce mardi une trentaine de membres du corps local des gardes forestiers et du ministère de la Science, de la Technologie et de l'Environnement, spécialisés dans la maîtrise de ces incidents, qui avec une attaque intensive ont déjà réussi à coincer le phénomène à l'intérieur d'une piste, étouffé les flammes. ligne de confinement, une technique efficace pour maîtriser les flammes.

Des hélicoptères de reconnaissance survolent la zone, à la tête du mouvement des forces d'extinction professionnelles reste le Conseil municipal de défense, et pour soutenir les brigades de volontaires de diverses institutions et la communauté elle-même, le tout dans le but de sauvegarder le parc déclaré en 2001 par l'UNESCO Natural World Site du patrimoine.

Depuis 2017, aucun événement de ce type n'a été enregistré dans le Humboldt, et l'actuel est le plus important de l'histoire de cette aire protégée, considérée comme un sanctuaire cubain du biote en raison de son niveau d'endémisme et de conservation, avec plus de 70000 hectares. étendu dans les sommets nord-est de l'île, entre Holguín et Guantánamo, dans le groupe orographique Nipe-Sagua-Baracoa.

Des expertises préliminaires parlaient la semaine dernière de quelque trois mille hectares éventuellement touchés, mais il est encore trop tôt pour un bilan exact, puisque la valorisation qui va collecter, en unités physiques, l'ampleur des dégâts, pour ensuite activer les actions de récupération et en phase un suivi plus avancé de la dynamique de réhabilitation qui sera réalisée.

Une partie du programme de réhabilitation sera directement gérée, et les vastes zones concernées, compte tenu de leur emplacement complexe et de leur relief accidenté, seront sous la bonne protection de la régénération naturelle et de la résilience prouvée de l'écosystème pour surmonter les incidents défavorables.

Le parc Alejandro de Humboldt est le plus important du système national des aires protégées cubaines, c'est le noyau principal de la réserve de biosphère de Cuchillas del Toa, et l'un des sites insulaires et tropicaux du monde avec la plus grande biodiversité, où les deux sont représentés par un pourcentage de la flore mondiale et il y a l'un des refuges fauniques les plus riches des Antilles.

En décembre, cet Olympe de nature cubaine fêtera ses 20 ans après avoir été inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial et légalement ratifié par Cuba en tant que parc national, une période au cours de laquelle sa superficie a augmenté le couvert forestier de 78 à 96 pour cent, grâce à la régénération naturelle et au travail d'experts et de techniciens, fiers protecteurs de leurs paysages qui sont une belle vitrine naturelle. (ACN)