Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 13 Juin 2021
Mardi, le 11 Mai 2021 - 10:21:28

Le candidat vaccin cubain Soberana Plus considéré comme sûr



La Havane, 11 mai.- Le candidat vaccin Soberana Plus développé à Cuba pour être administré aux convalescents du COVID-19 a été classé comme sûr.

S'exprimant à la télévision cubaine, le chercheur principal des essais cliniques de cette injection, Arturo Chang, a expliqué que son étude était excellente et qu'ils souhaitaient démontrer son innocuité dans différents groupes d'âge.

Soberana Plus est capable d'élever les anticorps de ces personnes, a souligné Chang.

Il existe des preuves scientifiques que des êtres humains peuvent être réinfectés par le virus SRAS-CoV-2, qui cause la maladie, et Cuba travaille également pour protéger les convalescents, a souligné l'expert.

Soberana Plus est conçu pour les personnes déjà vaccinées et une dose suffit pour augmenter leur protection, a expliqué Chang.

Il a précisé que le placebo est présent en phase II de l'essai clinique Soberana Plus dans le cadre des bonnes pratiques à suivre d'un point de vue scientifique, comme la démonstration de l'hypothèse que le candidat vaccin est immunogène.

Le scientifique a dissipé le doute sur le lien entre l'injectable et l'hypertension artérielle.

Il a souligné que le candidat vaccin n'augmentait pas la tension, les personnes qui faisaient référence à ce point étaient déjà hypertendues, elles n'en étaient tout simplement pas conscientes.

Après l'injection de Soberana Plus, il est nécessaire de maintenir les soins personnels, la distanciation physique et l'utilisation correcte du masque, a rappelé Chang, et a déclaré que le niveau d'efficacité du candidat vaccin devait encore être évalué.

Se référant à la gamma globuline, il a expliqué qu'elle est obtenue à partir de plasma extrait de patients déjà vaccinés avec Soberana Plus.

À Cuba, il y a une grande expérience dans la production de gamma globuline hyperimmunisée, qui n'est rien de plus que la purification d'anticorps spécifiques contre une maladie.

«Ceux-ci sont obtenus à partir de dons de personnes qui ont une grande quantité d'anticorps, et donc, avoir le médicament sous la forme d'un anticorps purifié évite les complications des transmissions plasmatiques.

 « De plus, des doses plus élevées d'anticorps protecteurs peuvent être administrées comme s'il s'agissait d'une transfusion plasmatique » , a-t-il soutenu.

Le candidat vaccin mambisa, comme Soberana Plus, est destiné à être utilisé chez les convalescents du COVID-19 et servirait également de dose de rappel pour d'autres injectables.

Ce médicament est actuellement évalué par les autorités réglementaires pour les essais cliniques, et l'une des différences avec les autres candidats est son application nasale. (PL)