Radio Cadena Agramonte
Dimanche, le 01 Aot 2021
Lundi, le 07 Juin 2021 - 11:19:54

Le groupe témoin de Soberana 02 sera vacciné contre le COVID-19



La Havane, 7 juin.- Les membres du groupe témoin (placebo) de l'essai clinique de phase III du candidat vaccin Soberana 02 recevront leur vaccination à partir d'aujourd'hui, dans le cadre de cette étude qui a débuté en mars dernier dans huit municipalités de La Havane.

La troisième étape de la recherche avec cet injectable développé par l'Instirir Finlay de Vaccins (IFV) est conçue à des intervalles de zéro à 28 et 56 jours pour un échantillon de 44 000 10 volontaires, divisé en trois groupes : deux expérimentaux et un autre témoin.

La première incluait l'administration de deux doses de Soberana 02, la seconde de même conception plus un rappel avec Soberana Plus et la troisième recevrait un placebo, un composé dépourvu de principe actif.

Selon des données récentes fournies par ses développeurs, la dose initiale a été appliquée au total des sujets inclus dans l'étude, à 43 209 le second, tandis que 13 949 ont été injectés avec le schéma des trois vaccinations.

Les chercheurs de l'IFV ont confirmé l'innocuité et l'immunogénicité du candidat vaccin et, à ce stade, ils évaluent l'efficacité de la formulation dans les maladies symptomatiques et sévères, ainsi que dans les infections et la transmission. Pour le scientifique cubain Dagmar García, le schéma à trois doses est le pari idéal et définitif, et il cherche à démontrer comment l'injectable parvient à mûrir la réponse immunitaire et l'induction de la mémoire immunologique dans le corps.

Cuba traverse une situation complexe dans le contrôle du COVID-19 depuis le début de l'année avec une continuité de rapports quotidiens dépassant le millier d'infections et le nombre total d'infections atteint 148 918 depuis mars 2020, date à laquelle les premiers ont été signalés.

La capitale est l'épicentre de la maladie, c'est pourquoi, parallèlement à l'essai clinique, les autorités sanitaires et la communauté scientifique ont décidé d'étendre la vaccination aux groupes et territoires à risque dans un premier temps avec Abdala, la deuxième proposition injectable anti-COVID-19 qu'il est également testé comme un futur vaccin.

À ce jour, plus de 2 700 000 personnes ont reçu au moins la première dose des candidats vaccins dans les modalités des études d'intervention et des interventions sanitaires. (Texte et photo : PL)