Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 18 Septembre 2021
Mercredi, le 21 Juillet 2021 - 12:22:39

Les véhicules assemblés par pièces seront légalisés à Cuba



La Havane, 21 juillet.- La résolution n° 200 de 2021 du ministère des Transports (Mitrans), publiée au Journal officiel n° 63 extraordinaire , permettra la légalisation de plus de 40 000 véhicules assemblés par des pièces et des pièces qui existent dans le pays, en particulier dans les zones rurales.

Lors d'une conférence de presse, Mario Pérez Ventura, directeur de la Direction générale des transports automobiles de Mitrans, a expliqué que le règlement, qui entrera en vigueur dans 15 jours, répond aux désaccords des propriétaires de ces véhicules et, avec lui, devrait profiter à une partie de la population, dans les conditions actuelles qui nécessitent l'utilisation de tous les moyens de transport possibles.

Pérez Ventura a déclaré que la résolution prévoit que pour la seule fois et exceptionnellement à Cuba, les véhicules avec ces conditions peuvent être homologués (motos, tricycles, voitures, camionnettes, camions, bus, minibus, remorques et semi-remorques), qui passeront une évaluation technique afin de démontrer qu'ils sont aptes à circuler sur la voie publique.

Le bon état du système de freinage, des feux, de la direction, et en fonction de la classe du véhicule, les caractéristiques structurelles du moyen de transport seront également pris en compte.

Le règlement qui établit les règlements garantissant le processus d'homologation des véhicules à moteur, remorques, semi-remorques, assemblés par pièces et pièces, ou immatriculés, mais avec des transformations, approuvé avant la résolution n° 349 de 2019, prévoit trois étapes pour la Exécution de la procédure :

-Première étape : Dans le premier mois de l'entrée en vigueur de la résolution (du 5 août au 5 septembre), un recensement sera effectué pour les véhicules qui n'ont pas comparu lors de l'appel précédent.

-Deuxième étape : Au cours du deuxième mois de validité de la résolution, l'examen technique des véhicules immatriculés avec des modifications et des conversions qui n'ont pas été approuvés à l'époque pour des raisons techniques aura lieu.

- Troisième étape : à partir du 5 octobre, l'homologation des véhicules assemblés par pièces (connues sous le nom de riquimbilis) sera effectuée, un processus auquel participent la commission de la province et des spécialistes et qui aura lieu dans les usines de révision technique automobile (somaton).

Selon Pérez Ventura, le propriétaire présentera un affidavit sur les pièces utilisées dans les modifications, «une procédure accélérée et que les gens peuvent écrire au même endroit».

Le directeur général d'Automotive Transport a indiqué à la presse que les véhicules inaptes auront jusqu'à six mois pour effectuer les corrections nécessaires et les homologuer, tandis que s'ils sont à nouveau déclarés déficients, ils ne pourront pas transiter.

D'autre part, ceux qui réussissent sont obligés de se soumettre à l'examen technique chaque année, a déclaré Pérez Ventura.

La résolution comprend l'immatriculation des véhicules qui ont subi des modifications et des conversions et qui sont utilisés pour le transfert de passagers dans certaines localités de Cuba, à partir desquels leurs propriétaires pourront opter pour la licence d'exploitation de transport et se consacrer professionnellement à cette activité.

Lors de la conférence de presse, il est ressorti que chaque territoire convoquera les moyens de transport avec ces particularités pour la revue technique, dans le respect des mesures sanitaires pour le COVID-19. (ACN) (Photo : Cubasí)