Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 18 Septembre 2021
Jeudi, le 22 Juillet 2021 - 11:38:42

Antonio Guterres souligne les défis auxquels sont confrontées les Caraïbes



Nations Unies, 22 juillet.- Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souligné aujourd'hui les nombreux défis auxquels les Caraïbes sont confrontées au milieu de la pandémie de Covid-19 et les conséquences dévastatrices du changement climatique.

Les effets combinés des deux créent les conditions d'une «tempête parfaite» épique, et cette crise multidimensionnelle nécessite une réflexion innovante dans plusieurs domaines, a déclaré Guterres lors de la session d'ouverture de la 11e assemblée générale de la Communauté des Caraïbes et des Nations Unies.

Deux ans se sont écoulés depuis la dernière réunion de ce type, une période qui apparaît comme l'une des plus difficiles de l'histoire des deux organisations, a-t-il souligné.

En 2020, détaille le titre, le produit intérieur brut des Caraïbes s'est contracté de près de huit pour cent et les pays dépendants du tourisme ont connu une baisse de près de 20 pour cent ou plus.

Tout cela exacerbe le fardeau et les coûts du service de la dette qui étaient déjà élevés, limitant l'espace budgétaire et menaçant les objectifs de développement durable, a-t-il déclaré.

À cela s'ajoutent les effets de plus en plus destructeurs des événements météorologiques extrêmes et du changement climatique, la saison des ouragans dans l'Atlantique 2020 a été la plus active jamais enregistrée et la saison actuelle semble avoir un comportement similaire, a-t-il observé.

Face aux grands défis, a souligné le diplomate portugais, l'association Caricom-ONU «ne peut que nous rendre plus efficaces pour aider les peuples de la Caraïbe à se construire un avenir plus pacifique, plus juste et plus durable».

Guterres a souligné que, tout d'abord, pour faire face à la pandémie de Covid-19, il est nécessaire de garantir une distribution équitable des vaccins.

Deuxièmement, a-t-il déclaré, la communauté internationale doit aider de toute urgence les pays confrontés à de graves problèmes financiers à résoudre les problèmes de liquidité et d'endettement à court et moyen terme.

Dans une troisième approche, il a souligné la nécessité d'obtenir un soutien financier et technique pour faire face aux effets du changement climatique, à l'approche de la conférence mondiale sur ce sujet qui se tiendra à Glasgow en fin d'année.

Actuellement, a-t-il averti, l'adaptation - vitale pour la survie de nombreux petits États comme ceux des Caraïbes - ne représente que 20 pour cent du financement climatique.

Le secrétaire général de l'ONU a également souligné que l'accès au financement reste un défi majeur pour la région.

Pour terminer son discours, Guterres a remercié la Caricom pour son soutien à la mission des Nations Unies en Haïti et s'est félicité de la volonté de cette organisation régionale de jouer un rôle de facilitateur dans ce dialogue national. (PL)