Radio Cadena Agramonte
Samedi, le 18 Septembre 2021
Mardi, le 27 Juillet 2021 - 11:38:04

Les diplomates cubains en France expriment leur fermeté face à l'agression terroriste contre leur ambassade



La Havane, 27 juillet.- Notre groupe ferme face à l'agression terroriste contre notre Mission diplomatique, a écrit aujourd'hui sur Twitter Elio Rodríguez, ambassadeur de Cuba en France, une installation qui a été attaquée ce dimanche avec des cocktails Molotov.

Le représentant diplomatique a souligné que en ce 26 juillet, nous proclamons une fois de plus, la patrie ou la mort, nous gagnerons! , En même temps que des plaintes se sont répandues selon lesquelles la paternité intellectuelle de ces événements est dans la campagne actuelle de l'agression médiatique qui pousse les Etats-Unis dans le monde contre le peuple de la plus grande des Antilles.

Notre cabinet collectif contre l'agression terroriste contre notre Mission Diplomatique. En ce 26 juillet, nous proclamons à nouveau : Patrie ou mort, nous gagnerons ! https://t.co/azuumUu7Ej

& mdash; Elio Rodríguez (@EmbajadorElioRP) 27 juillet 2021

Tel que rapporté par le site Cubaminrex, vers 23h45. (heure locale) ce lundi 26 juillet, il y a eu un attentat terroriste contre l'ambassade de Cuba en France, à Paris, où trois cocktails Molotov ont été lancés.

Deux ont atteint le périmètre extérieur du quartier général et un n'est pas entré, provoquant un incendie qui a été éteint par les fonctionnaires de la mission diplomatique.

La police et les pompiers sont sur les lieux, a rapporté l'ambassade, et immédiatement avec la diffusion de photos, de déclarations et de tweets, le ministère cubain des Affaires étrangères a clairement indiqué que « les directement responsables de ces actes sont ceux qui incitent à la violence et à la haine contre notre pays.

De même, le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla a dénoncé cette nouvelle agression.

Nous dénonçons une attaque terroriste aux cocktails Molotov contre notre Ambassade à Paris @ EmbaCubaFrancia .

Je tiens le gouvernement américain pour responsable de ses campagnes continues contre notre pays qui encouragent ces comportements et des appels à la violence, en toute impunité, depuis son territoire . < / p> & mdash; Bruno Rodríguez P (@BrunoRguezP) 26 juillet 2021

Le chef des relations étrangères avait déjà assuré ce lundi que le gouvernement américain est isolé dans ses tentatives interventionnistes contre Cuba.

Toujours sur Twitter, Rodríguez Parrilla a affirmé que la politique d'agression de Washington, visant à étouffer le peuple cubain, n'a que le soutien de moins de vingt nations sur la scène internationale, face au rejet écrasant du monde aux blocus économique, taxe financière imposée à La Havane il y a près de six décennies.

De même, le ministère des Affaires étrangères a nié l'existence d'émeutes et de soulèvements dans les villes et villages de Cuba aujourd'hui, car à partir des réseaux sociaux basés aux États-Unis, des personnes frustrées et haineuses tentent de tromper le monde, avec la complicité du gouvernement de ce pays. et de puissantes sociétés transnationales et plateformes de télécommunications qui prêtent leur infrastructure et leurs capacités à des fins de subversion au détriment des règles de leur utilisation par la communauté. (Texte : ACN) (Photos : extraites du compte Twitter @CubaMINREX)