Cuba, Bruno Rodriguez, blocus américain, États-Unis

Bruno Rodriguez dénonce les très graves dégâts causés par le blocus américain contre Cuba


La Havane, 19 octobre - Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a dénoncé aujourd'hui que les dommages cumulés causés par le blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre son pays s'élèvent à 159 milliards 84 millions 300 mille dollars.

Rodríguez a révélé ce chiffre lors de la présentation aux membres du corps diplomatique accrédité à Cuba du Rapport national sur les effets du siège économique de Washington contre La Havane de mars 2022 à février 2023.

Cette période a été marquée par l'application continue et délibérée des mesures de pression maximale instituées sous l'administration de Donald Trump, la validité des lois qui composent ce système de mesures coercitives unilatérales, ainsi que l'inertie et l'immobilisme de l'administration actuelle du président Joseph Biden pour promouvoir des progrès réels dans les relations bilatérales entre Cuba et les États-Unis.

Du 1er mars 2022 au 28 février 2023, le blocus a causé à Cuba des dommages de plus de 405 millions de dollars par mois, plus de 13 millions de dollars par jour, et plus de 555 000 dollars pour chaque heure de blocus.

Depuis plus de six décennies, les États-Unis imposent unilatéralement un blocus économique, commercial et financier à Cuba, qui s'est intensifié ces dernières années, en dépit de l'appel mondial lancé depuis 1992 à l'Assemblée générale des Nations unies pour que la Maison Blanche y mette fin. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *