Cuba, Trinidad, réseau hydraulique

Le vice-premier ministre cubain vérifie les investissements dans le réseau hydraulique dans la ville de Trinidad (+Photo)


 

La Havane, 17 février - L'approvisionnement en eau et les investissements hydrauliques réalisés dans la municipalité de Trinidad, l'une des principales destinations socio-économiques de la région centrale de Cuba, sont parmi les questions qui seront abordées ce vendredi lors d'une visite de la vice-première ministre Inés María Chapman dans la province de Sancti Spíritus.

L'assainissement de l'environnement, le travail du gouvernement basé sur la gestion de la science et de l'innovation et d'autres questions d'intérêt pour la population sont également à l'ordre du jour.

Le délégué de l'Institut des Ressources Hydrauliques du territoire d'Espiritu, Fredesmán Jiménez, se référant au projet mené depuis plusieurs années pour améliorer les réseaux et l'approvisionnement en eau, a expliqué qu'à ce jour, plus de 14 millions de pesos du crédit accordé par l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole ont été exécutés, ainsi que 151 millions de pesos de la contribution locale.

Il a signalé que le processus d'investissement pourrait bénéficier à 51 560 habitants ; par ailleurs, il a souligné que parmi les principaux résultats obtenus figurent le forage de trois nouveaux puits à l'ouest, avec un débit de 70 litres par seconde, et la construction de la canalisation Ouest 1,  qui bénéficie à La Purisima.

Jiménez a précisé que malgré cela, l'approvisionnement en eau de la ville est complexe, car il y a près de 17 000 personnes affectées par la rupture des équipements de pompage, et les cycles de distribution par les réseaux sont en moyenne de 20 jours, et dans certaines zones, ils sont encore plus longs.

Au cours de l'échange, on a appris que des solutions sont recherchées pour améliorer la situation des équipements de pompage ; et en ce qui concerne le changement de matrice énergétique dans les stations de pompage, sur les 13 équipements qu'il est prévu d'installer, cinq ont déjà été placés dans des localités telles que La Pedrera ou Polo Viejo.

Le vice-premier ministre cubain a insisté sur la formation des opérateurs, sur la recherche constante d'alternatives pour récupérer les équipements et sur l'urgence d'accélérer ce processus, car il s'agit d'une des questions les plus sensibles pour les habitants. (Texte et photos: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *